L'Allemand Stephan Balkenhol a sculpté Jean Moulin pour la gare de Metz

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/07/2014 à 16H59
Stephan Balkenhol en train de sculpter Jean Moulin

Stephan Balkenhol en train de sculpter Jean Moulin

© ULI DECK / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE/AFP

Aurélie Filippeti a inauguré jeudi à Metz une sculpture de Jean Moulin réalisée par le sculpteur allemand Stephan Balkenhol. Symbolique de par la nationalité de son créateur, cette œuvre a été érigée en hommage au héros de la Résistance déclaré mort en gare de Metz le 8 juillet 1943.

Il y a soixante et onze ans, Jean Moulin était déclaré mort lors de son transfert vers l’Allemagne. Torturé par la Gestapo, le héros de la Résistance décédait le 8 juillet 1943 des suites de ses blessures, officiellement en gare de Metz. Pour commémorer cette date anniversaire, une commande publique réalisée par le sculpteur allemand Stephan Bakenhol a été inaugurée sur les lieux par la ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti.

https://videos.francetv.fr/video/NI_149697@Culture

L'oeuvre
Dominant le grand hall de la gare de Metz, l’installation en bronze de l'artiste est composée d’un groupe de quatre sculptures en pied. Jean Moulin est représenté de façon très humaine, sans aucune connotation héroïque. Il est entouré de trois figures anonymes symbolisant tout un chacun et en même temps rappellant "l’armée des ombres" de la Résistance.
Extrait de l'installation en bronze de Stephan Balkenhol en hommage à Jean Moulin

Extrait de l'installation en bronze de Stephan Balkenhol en hommage à Jean Moulin

© France3/Culturebox/Stephan Balkenhol
L'artiste
Stephan Balkenhol a été choisi par la ville de Metz et la préfecture de la Lorraine. Cet artiste allemand de renommée internationale réside dans l’Est de la France où il possède un atelier depuis une vingtaine d’années. Très inspiré par les méthodes sculpturales du Moyen Age, il renouvelle le genre de la sculpture figurative délivrant l’image humaine de toute fonction. Il veut voir l’homme en tant que tel sans le figer dans une représentation.

L'oeuvre de l'artiste en hommage à Jean Moulin est à découvrir dans le hall central de la gare de Metz.