Grande rétrospective Henry Moore à la Fondation Leclerc à Landerneau

Mis à jour le 24/08/2018 à 12H46, publié le 20/08/2018 à 14H47
Le Fonds Hélène et Edourad Leclerc pour la culture à Landerneau propose une grande rétrospective consacrée au sculpteur anglais Henry Moore (1898-1986). Jusqu'au 4 novembre 2018.

Le Fonds Hélène et Edourad Leclerc pour la culture à Landerneau propose une grande rétrospective consacrée au sculpteur anglais Henry Moore (1898-1986). Jusqu'au 4 novembre 2018.

© Culturebox - capture d'écran

Le Fonds Hélène & Edouard Leclerc aux Capucins à Landerneau expose le sculpteur britannique Henry Moore. Incarnation du modernisme de l'après-guerre, son art a amorcé le renouveau de la sculpture en Grande-Bretagne. La vie et la carrière du créateur des fameuses grandes figures allongées sont retracées chronologiquement grâce à un choix d'œuvres emblématiques. A découvrir jusqu'au 4 novembre.

Méconnu en France, Henry Moore est l’un des sculpteurs les plus influents du XXe siècle et le premier artiste britannique à devenir une star mondiale de son vivant. Les sculptures d’Henry Moore sont exposées dans de nombreuses villes et musées dans le monde et leurs formes organiques continuent d’inspirer de nouvelles générations d’artistes.

L’exposition retrace la vie et la carrière d’Henry Moore à travers un choix d’œuvres emblématiques, en très grande partie issues des collections de la Henry Moore Foundation de Perry Green, où il a vécu et travaillé.
 
Reportage : C. Collinet-Appéré / J. Le Bot / H. Notat

Plus de 100 sculptures présentées

Depuis le début de sa carrière, la figure humaine a toujours été au centre de l’œuvre d’Henry Moore. En 1961 il déclarait : "La figure humaine est à la fois le sujet le plus exigeant que l’on puisse s’imposer, et celui que l’on connaît le mieux". Sa structure, ses divers points d’équilibre, ses dimensions et son rythme offrent d’innombrables possibilités en matière de formes, que Moore a développées tout au long de sa carrière, tout en se concentrant sur trois thèmes majeurs : la figure couchée, la mère et l’enfant, et les rapports de formes intérieure/extérieure.

L’exposition suit le développement de ces thèmes clés. Il illustre ensuite comment le style de l’artiste a évolué en rapport aux nombreuses idées et inspirations datant d’avant la Seconde Guerre mondiale, vers un autre langage. Un langage original, reconnu par le public du monde entier, qui est fondé sur l’exploration de la figure humaine à travers le mélange de formes organiques et abstraites, d’une actualité toujours renouvelée.

Henry Moore, "Reclining Figure", 1982, bronze. 

Henry Moore, "Reclining Figure", 1982, bronze. 

© Photo Henry Moore Archive