En tête à tête avec Daniel Druet, sculpteur de personnalités

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/05/2014 à 12H48
Daniel Druet entouré de ses figures de cire au Château de Vascoeuil (Orne)

Daniel Druet entouré de ses figures de cire au Château de Vascoeuil (Orne)

© France 3 / Culturebox

A l'occasion de son exposition de printemps, le Château de Vascœuil présente l'oeuvre remarquable de Daniel Druet. Sculpteur français réputé pour ses figures en cire, il a côtoyé artistes et politiques tout au long de sa carrière et réalisé plus de 200 statues au musée Grévin. Aujourd'hui il présente des cires, des plâtres et des bronzes de ses modèles. Jusqu'au 29 juin 2014.

L'artiste nous raconte le déroulement de son travail, l'approche de certaines personnalités difficiles comme François Mitterrand, l'émotion qui parfois pointe lors des séances de pose avec Charlotte Gainsbourg, mais aussi les réactions négatives des proches de Picasso qui n'ont pas du tout apprécié la figure figée du grand peintre. 

Reportage : S. Gérain / P. Derouet / P. Léonard  

https://videos.francetv.fr/video/NI_147745@Culture

Daniel Druet est un sculpteur français, célèbre pour ses figures de cire, comme l'effigie en cire du pape Jean-Paul II : la "Nona Ora" , qui lui a été commandée par Maurizio Cattelan. Artiste reconnu sur la scène internationale, il a reçu deux fois le Grand Prix de Rome de sculpture en 1967 et 1968, il est également lauréat-pensionnaire de la Casa Vélasquez, à Madrid, de 1969 à 1971
Statue de cire de Charles de Gaulle, par Daniel Druet

Statue de cire de Charles de Gaulle, par Daniel Druet

© France 3 / Culturebox
L'approche psychologique et physique d'un personnage 
Daniel Drouet explique ainsi sa démarche : "Le point de départ de la réalisation de tout personnage de cire réside en une recherche que l'on pourrait qualifier de "psychologique". Cette étape initiale est indispensable et se traduit soit par une rencontre avec le modèle (la séance de pose) lorsqu'il s'agit d'une personnalité contemporaine, soit, pour les figures historiques, par une investigation à travers les livres - les biographies notamment - et, bien entendu, les peintures, sculptures et portraits de toutes sortes (dessins, gravures, estampes, etc.) à l'effigie du personnage. Un personnage dont il s'agit de reconstituer l'image en allant, si l'on peut dire, "au-delà des apparences", par une sorte d'hologramme intellectuel. Car le relief d'une figure de cire, sa "présence", exigent cette superposition de l'image physique et de l'image psychologique.

L'enseignement de cette démarche ? On devrait pouvoir se dire, au terme de ce travail, s'agissant, par exemple, d'un personnage historique : "Je connais Charles VIII ; je l'ai rencontré… " 
Photo d'atelier lors du modelage du buste de François Mitterrand en 1982

Photo d'atelier lors du modelage du buste de François Mitterrand en 1982

© DR / Guy Le Querrec / Magnum
A cette exposition de cire, bronzes et plâtres de Daniel Druet s’ajoutent les photographies d’atelier prises par le photographe de l’agence Magnum, Guy Le Querrec. Deux personnages en cire ont été créés spécialement pour l’évènement: Jules Michelet et Adèle Dumesnil.

"Tête à tête" au Château de Vascœil
Jusqu’au 29 juin 2014
8 rue Jules Michelet 27910 VASCOEUIL
14h30-18h - mercredi au dimanche et jours fériés
Tarifs : de 5,50 à 9,50 euros.