De Saint-Lazare à Andrésy, le beau voyage de "Sculptures en l'Île"

Par @Culturebox
Mis à jour le 25/05/2018 à 12H26, publié le 25/05/2018 à 12H06
L'événement "Sculptures en l'île" rassemble une cinquantaine d'artistes de la gare Saint-Lazare à Andresy dans les Yvelines

L'événement "Sculptures en l'île" rassemble une cinquantaine d'artistes de la gare Saint-Lazare à Andresy dans les Yvelines

© France 3 / Culturebox

Cette année, le rendez-vous de "Sculptures en l'île" est pris dès la Gare Paris Saint-Lazare. Une sculpture monumentale réalisée par l'artiste Nathalie Camoin Chanet trône au milieu du hall afin de donner envie aux voyageurs de sauter dans le premier train, direction Andresy. L'événement se tient dans la ville des Yvelines jusqu'au 23 septembre 2018 avec une cinquantaine d'artistes invités.

Chaque année depuis 21 ans, la ville d'Andresy dans les Yvelines se transforme en immense atelier d'art contemporain. "Sculptures en l'île" invite des artistes du monde entier à créer dans la nature. Des oeuvres inédites réalisées spécialement pour l'évènement à découvrir gratuitement jusqu'au 23 septembre 2018 dès la gare de Paris-Saint-Lazare. 

Reportage : A. Marguet / Y. Dorion / T. Guiet

https://videos.francetv.fr/video/NI_1240103@Culture

Pour cette 21e édition, la ville d’Andrésy propose aux visiteurs un circuit reliant les quatre sites de la manifestation. En voiture, en train, en RER A ou à dos de chameau, toutes les routes mènent à Andresy.
  • Point de départ pour les visiteurs parisiens, la Gare de Saint-Lazare avec l'oeuvre de Nathalie Camoin-Chanet. Toute de rouge vêtue, la sculpture nommée "Carmen" attire l'oeil du voyageur. "D'un côté elle est fragile et d'un autre elle est déterminée", explique l'artiste. 
    La "Carmen" par Nathalie Camoin-Chanet à la gare Paris Saint-Lazare

    La "Carmen" par Nathalie Camoin-Chanet à la gare Paris Saint-Lazare

    © France 3 / Culturebox

     

  • Le voyage se poursuit dans le parc de l'Hôtel de Ville et à la Maison du Moussel. La vieille villa sage et bourgeoise se révèle sous de clinquants atours. Prise entre les mains de Zsuzsa Farkas, la façade de la bâtisse brille de mille feux. Invitée d'honneur de l'événement, l'artiste hongroise a réalisé une nouvelle devanture avec 4000 CD reliés entre eux, comme un miroir géant. "C'est un jeu de lumière et un jeu d'optique à la fois visuel et esthétique. Et comme son nom l'indique 'Le monde à l'envers', c'est aussi philosophique". 
     "Le monde à l'envers" de Zsuzsa Farkas

     "Le monde à l'envers" de Zsuzsa Farkas

    © Sculptures en l'île

     

  •  L’île Nancy à Andrésy clôture en beauté le voyage avec une traversée en bateau. Ici le parcours nature dévoile le travail de 38 artistes inspirés par les éléments naturels. Au détour d'un chêne ou d'un hêtre, le promeneur se laisse surprendre par un singe créé spécialement par Bruno Lemée. Baptisée "Rumeur", cette sculpture de fer et de bois flotté prend une dimension charnelle et attendrissante. 
    "Rumeur" de Bruno Lemée 

    "Rumeur" de Bruno Lemée 

    © France 3 / Culturebox