Art Contemporain : Liz Magor redonne de l'émotion à nos objets du quotidien

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/11/2017 à 17H50, publié le 27/11/2017 à 17H39
Le MAMAC de Nice consacre jusqu'au 13 mai 2018 une rétrospective à l'oeuvre de la plasticienne canadienne, Liz Magor 

Le MAMAC de Nice consacre jusqu'au 13 mai 2018 une rétrospective à l'oeuvre de la plasticienne canadienne, Liz Magor 

© France 3 / Culturebox

Depuis quarante ans l'artiste canadienne Liz Magor fige notre temps et nous rappelle qu'il est parfois nécessaire de faire une pause. Ses instantanés de vie et ses moulages hyperréalistes sont exposés au musée d'art contemporain de Nice jusqu'au 13 mai 2018.

Dans l'univers de Liz Magor, il est parfois difficile de distinguer le vrai du faux. Ses sculptures d'objets du quotidien sont exposées au MAMAC de Nice. La grande artiste canadienne était présente lors du vernissage de la rétrospective qui présente une cinquantaine d'oeuvres créées entre 1989 et 2017. 

Reportage : P. Casabianca  / Y. Fournigault / L. Buyse

https://videos.francetv.fr/video/NI_1128007@Culture

Les outrages du temps

Le parcours interroge sur le rapport, presque apaisé, que l'homme entretient avec l'environnement. Dans les allées du MAMAC se succèdent de grandes installations hyperréalistes d'intérieur en désordre. Une empreinte de l'Homme fort peu reluisante.

Dans notre vie quotidienne on fait des choses les unes après les autres, on ne s'arrête jamais. Alors, j'ai pris des instantanés pour que les émotions puissent ressurgir

Liz Magor
liz magor chat © France 3 / Culturebox

Fragiles objets du désir 

Des cartons plus vrais que nature, légèrement teintés de gris ou de mauve, sont entassés au milieu de la pièce. L’illusion est bluffante, mais en regardant de plus près, on constate que ce sont des moulages. Pour les créer, Liz Magor utilise le gypse, une roche tendre et cristalline. Il y a aussi des meubles, une couverture, des magazines, des verres, des babioles et des napperons.
Liz Magor © France 3 / Culturebox
Un bric-à-brac de grand-mère où le singulier côtoie le trivial. Liz Magor aborde à la fois la notion de propriété, le besoin de protection et d’accumulation, l'addiction et l'ambiguïté du désir qui nous lie aux objets.  
liz magor cigarette © France 3 / Culturebox

Depuis plus de 40 ans, Liz Magor interroge l'infra-ordinaire, la trivialité et la modestie du quotidien, la compulsion de notre société pour l'achat, l'accumulation puis l'oubli et notre relation intime aux objets. "Elle joue sur le spectre de nos émotions et de ce qu'on projette sur les objets et de ce qu'ils nous renvoient dans notre propre histoire", décrypte Hélène Guenin, Directrice du Mamac.