Albert Hirsch : une rétrospective du sculpteur de courbes à l'abbaye de Saint-Riquier

Mis à jour le 23/11/2018 à 19H47, publié le 23/11/2018 à 19H19
Oeuvres d'Albret Hirsch exposées à l'Abbaye de Saint-Riquier

Oeuvres d'Albret Hirsch exposées à l'Abbaye de Saint-Riquier

Une soixantaine de pièces exposées, des années 60 à nos jours, pour découvrir l'oeuvre du sculpteur Albert Hirsch. Une oeuvre marquée par l'exploration des formes et des métaux et une carrière ponctuée par des rencontres, comme celle avec le poète René Char. A découvrir à l'Abbaye de Saint-Riquier dans la Somme, jusqu'au 30 novembre. Visite guidée en compagnie de l'artiste.

Un artiste en perpétuel mouvement, à la recherche constante de l'effet, du prochain défi qu'il pourrait se lancer... Albert Hirsh déambule à travers les salles de la rétrospective qui lui est consacré à l'Abbaye de Saint-Riquier dans la Somme. Chaque oeuvre lui rappelle des souvenirs, des inspirations. 

Reportage : France 3 Picardie : C. Denis / N. Corselle / S. Le Fur
Depuis les années 60, Albert Hirsch ne cesse de questionner son art, de se réinventer, d'explorer à l'infini le mouvement, les matières. Des sculptures souvent monumentales, mais qu'il souhaite légères, à l'image de l'autre art qu'il vénère, la danse.  "Ce sont deux arts très proches", explique-t-il. "Le mouvement est leur point commun, mais ce n'est pas le seul. il y a l'harmonie, aussi, ce que ça dégage".  

Complicité avec René Char

En 1968, il commence à échanger avec le célèbre poète René Char. "Je voulais réaliser des sculptures qui avaient une apparence de légèreté malgré le poids qu'elles pouvaient avoir". "Je lui ai envoyé une lettre pour lui expliquer mes conceptions sculpturales et il m'a répondu favorablement et m'a encouragé"... Albert Hirsch et René Char deviennent ensuite amis. Le poète deviendra un moteur dans l'expression artistique du sculpteur.