Réunion des musées nationaux-Grand Palais : Chris Dercon prend les rênes en 2019

Publié le 07/11/2018 à 19H26
Chris Dercon à Londres en septembre 2016

Chris Dercon à Londres en septembre 2016

© Tom Nicholson / Schutters / Sipa

L'historien d'art belge Chris Dercon a été nommé mercredi au poste stratégique de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais à compter du 1er janvier 2019, pour un mandat de cinq ans.

Spécialiste des rapports entre art ancien et art contemporain, "Chris Dercon joue depuis 30 ans un rôle important dans la direction et le développement de nombreux musées majeurs sur le plan international, notamment au musée Boijmans Van Beuningen à Rotterdam, la Haus der Kunst à Munich ou encore la Tate Modern, à Londres", a indiqué un communiqué du ministère de la Culture.

En 2017, Chris Dercon avait pris la tête du théâtre emblématique est-berlinois Volksbühne pour succéder au metteur en scène Franz Castorf, mais il avait dû démissionner en avril 2018. Sa nomination et son passage dans ce théâtre en pleine difficulté financière s'étaient mal passés et avait été même marqués par une occupation du théâtre par des étudiants, employés et musiciens, son profil d'expert des arts plastiques étant mal perçu à la tête d'un théâtre.

Le grand chantier à venir : celui du Grand Palais

Le nouveau ministre de la Culture Franck Riester a choisi Chris Dercon pour mener à bien l'ambitieux chantier du Grand Palais, dont le coût important a suscité des polémiques. Ce chantier doit permettre à l'horizon 2023 une rénovation d'ensemble, mais il doit aussi augmenter les espaces d'exposition et créer une grande rue intérieure sur laquelle donneront des salles et des commerces.

Ce chantier représente quelque 3% du budget monuments historiques du ministère de la Culture, pour un bâtiment de 70.000 mètres carrés et 42.000 mètres carrés de toitures, qui n'a jamais été rénové dans son ensemble depuis 1900.

Création artistique : une nouvelle directrice générale

Par ailleurs, sur proposition de Franck Riester, le Président Macron a nommé mercredi en conseil des ministres Sylviane Tarsot-Gillery, directrice générale de la création artistique. Elle a occupé notamment les fonctions d’administratrice du Théâtre de la ville, de présidente du Centre national du théâtre, de directrice générale déléguée de l’Institut français et de déléguée générale de la Cité internationale universitaire de Paris.

Au sein du ministère de la Culture, elle a été par le passé déléguée adjointe aux arts plastiques et directrice régionale des affaires culturelles de Haute-Normandie. Depuis 2014, Sylviane Tarsot-Gillery était directrice générale de la Bibliothèque nationale de France (BnF). Sylviane Tarsot-Gillery succède à Régine Hatchondo qui a été nommée directrice générale d’Arte France.