"William Klein, figure(s) du siècle" : exposition dans le cadre exceptionnel de l'abbatiale Saint-Ouen de Rouen

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/04/2016 à 17H58
William Klein, Autoportrait, Paris, 1995

William Klein, Autoportrait, Paris, 1995

© William Klein

Jusqu'au 24 juillet, le Centre photographique-Pôle Image Haute-Normandie présente l'exposition "William Klein, figure(s) du siècle" dans le cadre exceptionnel de l'abbatiale Saint-Ouen de Rouen. Un portrait complet de l'artiste américain, parisien d'adoption, maître de la photographie mais aussi peintre et cinéaste.

Reportage : Virginie Ducroquet, Jérôme Bègue et Philippe Taddéï 

https://videos.francetv.fr/video/NI_691825@Culture

Né à New York en 1928, William Klein découvre la France en 1947, alors qu'il est GI. Il tombe amoureux du pays et d'une française et vit à Paris depuis cette date, même si son travail l'a amené à sillonner la planète.

William Klein, 4 heads, Thanksgiving day, NewYork, 1954

William Klein, 4 heads, Thanksgiving day, NewYork, 1954

© William Klein

Tout d'abord peintre, il change de trajectoire en 1954 en devenant l'un des photographes attitrés du magazine américain "Vogue". Il part à New York et réalise un journal photographique de son séjour. Son ouvrage aura un immense succès et son style va révolutionner la photographie.

William Klein, Bikini, Moscou, 1959

William Klein, Bikini, Moscou, 1959

© William Klein

Finis les clichés "propres" et la distance vis-à-vis du modèle : Klein se plonge dans la foule des grandes villes et se rapproche des individus qu'il immortalise, parfois si près que l'image est floue. Une technique inspirée des mots de Capa : "Si tes photos ne sont pas bonnes, c'est parce que tu n'es pas assez près". Puis ce sera le cinéma, avec des films comme "Cassius le grand" et "Qui êtes-vous Polly Maggoo ?" Sa carrière de cinéaste est marquée par son engagement, notamment auprès des Noirs dont il soutient les luttes. 

Un artiste aux multiples facettes 

L'exposition évoque toutes les facettes de ce portraitiste hors pair, en présentant notamment toutes les séries cultes qu'il a réalisées à New York, Paris, Tokyo, Rome et Moscou. Elle présente aussi ses photos de mode, genre qu'il a également bouleversé : avec lui, les mannequins ne posent plus de manière figée mais sont photographiées le plus souvent dans la rue, en mouvement. Dans l'exposition, le visiteur est accompagné par la voix de William Klein, qui commente ses clichés et le contexte dans lequel ils ont été pris. 

William Klein et la mode

William Klein et la mode

© France 3 Normandie

Il y a quelques jours, l'artiste a fêté ses 88 ans. Cette rétrospective présentée à Rouen est un beau cadeau d'anniversaire pour le photographe, et pour le public, qui peut découvrir gratuitement l'oeuvre immensément riche d'une figure du siècle. 
 

William Klein, Ciné poster, Tokyo, 1961

William Klein, Ciné poster, Tokyo, 1961

© William Klein


William Klein, Figure(s) du siècle
Jusqu'au 24 juillet 
Abbatiale Saint-Ouen de Rouen 
Place du Général de Gaulle
76 000 Rouen