"Wildlife Photographer of the Year" : Rouen expose les merveilles de la nature

Mis à jour le 27/07/2018 à 18H22, publié le 24/07/2018 à 12H04
Photo primée au concours "Wildlife Photographer of the Year" 

Photo primée au concours "Wildlife Photographer of the Year" 

© Anticipation / Marco Urso - Wildlife Photographer Of The Year

C'est l'un des événements incontournables dans la programmation du Museum d'histoire naturelle de Rouen : l'exposition, chaque été depuis 2008, des plus belles photos de nature du monde. Les lauréats du prestigieux concours "Wildlife Photographer of the Year" sont ainsi mis en avant. Une compétition ouverte aux photographes professionnels et amateurs. A voir jusqu'au 17 septembre.

Chaque année, le Museum d'histoire naturelle de Londres, organisateur du concours Wildlife photographer of the Year, reçoit plus de 50 000 clichés envoyés par des photographes d'une centaine de pays différents. Les participants proposent leurs photos entre février et mai. Un jury international sélectionne ensuite les 100 meilleures qui seront primées au cours d'une cérémonie organisée au mois d'octobre. Des photos d'abord présentées à Londres avant de s'exposer dans d'autres musées à travers le monde, dont le Museum d'Histoire Naturelle de Rouen

Reportage : France 3 Normandie : L. Aurelle / B. Dunglas / A. Vian

https://videos.francetv.fr/video/NI_1269875@Culture

Les photos d'une beauté à couper le souffle doivent être réalisées sans trucage ni montage, l'une des règles d'or du concours. Sous la mer, au sommet des montagnes, dans le désert, tous les éléments naturels sont représentés ainsi que la diversité des espèces qui peuplent notre planète. Du plus petit des insectes aux plus grands des mammifères, toute la beauté de la Terre est concentrée dans cette exposition. 

Alerter le monde

Mais au-delà des magnifiques clichés de paysages ou d'animaux pris dans leur environnement naturel, le concours permet également de découvrir des réalités plus sombres, comme les conséquences directes de la pollution sur la planète ou les effets du braconnage sur certaines espèces, comme ces rhinocéros que l'on découvre amputés de leurs cornes. Des photos plus dures mais essentielles. Le prestige de ce concours fait qu'elles sont vues dans le monde entier, et qu'elles contribuent, parfois, à l'éveil des consciences.