Visa pour l'image : "Trouble" d'Andrea Star Reese, la douleur en image

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/09/2013 à 16H21
Anne vit depuis dix ans enfermée dans unepièce sans fen^tres.  Brebes, Java, Indonésie, 9 octobre 2012

Anne vit depuis dix ans enfermée dans unepièce sans fen^tres.  Brebes, Java, Indonésie, 9 octobre 2012

© Andrea Star Reese

Visa pour l'image, le grand festival du photojournalisme se poursuit à Perpignan jusqu'au 15 septembre 2013. Cette année encore, les amateurs de reportages photographiques ont pu admirer des expositions au coeur de l'humain. "Trouble" d'Andrea Star Reese nous plonge en Indonésie, dans les hôpitaux psychiatriques. Un choc qui se passe de mots.

Andrea Star Reese nous raconte comment elle a peu à peu intégré ce milieu fermé. Elle évoque aussi, ses inquiétudes au moment du déclenchement. La déontologie de journaliste est au coeur de cette question lorsqu’elle évoque son histoire avec Anne, qui se laisse mourir suite à un échec professionnel. Emportée par la relation qu'elle entretient avec la jeune femme, la photographe plonge dans une longue réflexion et une profonde remise en question. A quel moment dois-je intervenir ? 

Reportage : C. Llambrich, F. Savineau, JY Olivier

https://videos.francetv.fr/video/NI_138291@Culture

Le travail de la photo-journaliste américaine, Andreas Star Reese, est troublant voire choquant, mais essentiel. Car il montre une réalité crue et violente. Il montre la déchéance des corps, l'abandon des esprits. Il montre ceux que le système indonésien a peu à peu abandonnés. Ces personnes qui offrent leurs visages et leurs corps à la photographe, sont malades, atteints de troubles mentaux ou psychiatriques. Laissés dans une décrépitude indifférente, personne ne veut plus les soigner, les choyer. La démarche photographique d'Andreas Star Reese leur rend une histoire, une vie, une identité. 

La semaine photographique professionnelle de Visa pour l'image s'est achevée dimanche 8 septembre décernant le Visa d'or à Laurent Van der Stockt. Retrouvez tous les lauréats sur cet article de Culturebox : Perpignan : la Syrie au coeur des Visas d'or