Tony Ser, photographe amateur au Off de Visa pour l'image 2010

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/08/2010 à 11H34
Tony Ser, photographe amateur au Off de Visa pour l'image 2010

Tony Ser, photographe amateur au Off de Visa pour l'image 2010

© Culturebox

Photographe amateur, Tony Ser a été révélé au grand public en 2008 avec une exposition sur mai 68, au Capitole. Du 28 août au 11 septembre 2010, le Toulousain poursuit l'exploration de ses archives, avec un reportage sur le Portugal sélectionné en off au Festival Visa pour l'image, à Perpignan.

https://videos.francetv.fr/video/NI_120317@Culture

Dans un monde des médias où le grand reportage est souvent délaissé, le Festival Visa pour l'image fait figure d'oasis pour photographes en danger. 
L'édition 2010 offre une nouvelle fois cet espace vital, avec dans divers lieux de la ville, des expositions qui transposent la noirceur du monde. Dans ce registre, Guillaume Herbaut, 39 ans, frappe fort avec un reportage sur les récupérateurs de métaux à Tchernobyl.
Tony Ser, quant à lui, expose des clichés pris au Portugal en 1969. Ses photos reflètent le quotidien de gens simples, joyeux et fiers. Il avait gardé tous ses négatifs et n'a pas eu de mal à trouver 20 photos sur la soixantaine réalisée :  "A l'époque, avec l'argentique, on ne mitraillait pas, on réfléchissait avant d'appuyer sur le déclencheur."
 
A découvrir aussi sur Culturebox :
- Daniel Goudrouffe photographe Martiniquais à Douarnenez
- Tony Vaccaro, photographe et soldat de la Libération aux archives à Rennes
- Festival d'Aurillac : 700 volontaires nus sur la photo de Spencer Tunick
-
"Mines d'ordures" : la misère en photo