Sabine Weiss, 75 ans de photographie humaniste à Orléans

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/02/2018 à 16H24, publié le 21/02/2018 à 17H10
Clichés d'enfants signés Sabine Weiss exposés à Orléans 

Clichés d'enfants signés Sabine Weiss exposés à Orléans 

© France 3 Culturebox capture d'écran

La photographe humaniste Sabine Weiss, 94 ans, est à l'honneur à Orléans où trois expositions sont consacrées à son travail. Pendant 75 ans, elle a arpenté le monde, saisissant au passage des bribes de vie, des visages, des expressions, des situations avec pour priorité de rendre visible l'humain et une préférence pour les photos d'enfants. Dans la grande tradition des photographes promeneurs.

Pourquoi Henri Cartier-Bresson, Robert Doisneau, Isis ou Martine Franck sont-ils connus du grand public alors que Sabine Weiss, tout à fait leur égale, n'affiche pas la même notoriété ? Les trois expositions consacrées à Orléans à ses trois quarts de siècle de photo lui rendront peut-être justice.

Âgée aujourd'hui de 94 ans, cette Française née suisse a désormais remisé ses appareils photos. Son œuvre tout en noir et blanc est donc aujourd'hui close mais l'artiste, toujours vaillante, est là pour la commenter. Au cœur de ses préoccupations, et sur n'importe quel continent, on trouve toujours l'humain. Les regards, les situations, les éclairs de vie. Sabine Weiss a ainsi beaucoup photographié les enfants.

Reportage : France 3 Centre-Val de Loire H. Kerrien / I. Racine / L. Vaury

https://videos.francetv.fr/video/NI_1189917@Culture

"Une vie de photographie" 

À la Collégiale Saint-Pierre-le-Puellier, sont exposées cent-vingt photographies grand format. Des images saisies dans la vérité de l'instant. Célèbres ou anonymes, les personnages photographiés sont là parce qu'ils sont les vecteurs d'une émotion, volée au temps et à sa desruction.

"Les voyages de Sabine Weiss"

Deuxième lieu : Le parc du Poutyl à Olivet. Sabine Weiss nous promène là au bout du monde, ou plutôt dans ces bouts du monde où elle a traqué, là encore, les signes de l'humanité. Avec bienveillance toujours.

"En toute intimité"

Troisième partie du triptyque Weiss : à la galerie le Garage à Orléans. Les formats sont plus petits, l'intimité plus grande avec ces visages, ceux de ces hommes, de ces femmes et de ces enfants qui ont laissé la grande photographe poser son regard dans le leur. Une cinquantaine d'images pleines de tendresse et de compréhension.