Reza au sommet de son art à l'Université populaire du voyage d'Albertville

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/12/2013 à 15H58
Reza, photographe engagé, ici lors d'une manifestation en soutien aux militants de Greenpeace incarcérés depuis plusieurs mois en Russie.

Reza, photographe engagé, ici lors d'une manifestation en soutien aux militants de Greenpeace incarcérés depuis plusieurs mois en Russie.

© AFP PHOTO/FRED DUFOUR

Le grand photojournaliste Reza Deghati, plus connu sous le nom de Reza, était le premier invité de l'Université populaire du voyage, qui propose tout au long de l'année un cycle de conférences sur la découverte du monde. Un monde que Reza sillonne depuis plus de 30 ans, appareil photo à la main. Une expérience qu'il est venu partager avec le public et les enfants des écoles.

Reportage : F.Guais/D.Semet/P.Caillat

https://videos.francetv.fr/video/NI_140785@Culture

Trente-trois ans que cet infatigable voyageur parcourt la planète à la recherche du cliché qui saura, au-delà des mots, témoigner des douleurs mais aussi des beautés de ce monde. Depuis son départ forcé d'Iran, sa terre natale au moment de la révolution islamique, celui qui est aujourd'hui l'un des meilleurs photojournalistes du monde n'a eu de cesse de raconter l'Histoire.

Certains de ses clichés sont d'ailleurs passés à la postérité à l'image de ce portrait du Commandant Massoud, devenu un véritable emblème pour des générations.
Massoud © AFP PHOTO/PIERRE VERDY

C'est en tant que Grand témoin que Reza a inauguré le 3 décembre dernier l'Université populaire du Voyage à Albertville (Savoie). Un cycle de conférences autour de la découverte du monde, ouvert à tous.

Un lieu d'échange où le photographe a eu le double plaisir de converser avec des enfants issus de l'immigration - "...le monde de demain" selon lui - dans un cadre qu'il affectionne tout particulièrement, la montagne.