Raymond Depardon au coeur de deux expositions à Nice

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/06/2018 à 11H27, publié le 24/06/2018 à 09H47
Deux photos de l'exposition "Depardon et les Alpes-Maritimes"

Deux photos de l'exposition "Depardon et les Alpes-Maritimes"

© France 3 Capture d'écran

L'espace Lympia de Nice propose une belle occasion de plonger dans l'univers de Raymond Depardon à travers deux expositions. "Traverser" retrace le parcours du photographe alors que "Depardon et les Alpes Maritimes" réunit les images qu'il a prises il y a une quinzaine d'années dans tout le département. Paysage et architectures sans l'ombre d'un être humain. En commun : le fameux regard Depardon.

Il y a un regard Depardon. Qu'il dirige son appareil photo vers des agriculteurs, sur des bâtiments de la France rurale, sur les plages de la côte d'Azur, sur Beyrouth en guerre ou sur des malades mentaux italiens, il est là, comme une signature invisible et pourtant si évidente. Ses photos exposées à l'espace Lympia de Nice sous le titre général "Traverser" en attestent. Elles proposent un voyage dans l'oeuvre picturale du célèbre photographe et documentariste depuis ses débuts dans la ferme paternelle du Garet, à Villefranche-sur-Saône, à nos jours. Cette exposition a été déjà été présentée à la Fondation Henri Cartier-Bresson à Paris.

Depardon sur la Riviera

Une autre exposition est proposée sur le second site de l'espace Lympia, au pavillon de l'Horloge : "Depardon et les Alpes-Maritimes". Il y a une quinzaine d'années, le conseil général de l'époque lui avait demandé d'arpenter son territoire et d'en rapporter les photos inspirées par ce périple. 

Reportage : France 3 Côte d'Azur B. Persia / R. De Silvestro / K. Schmid

https://videos.francetv.fr/video/NI_1255117@Culture

Ces  clichés montrent que le photographe-cinéaste s'est mieux senti dans l'arrière-pays que sur la Riviera. Une préférence qui n'étonnera personne connaissant l'humilité de l'homme et les choix du photographe.