Raoul Hausmann : une première rétrospective pour l'inventeur du photomontage

Jean-Michel Ogier
Par @jmo1512
Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 05/01/2018 à 17H37, publié le 27/12/2017 à 10H54
Photomontage de Raoul Hausmann

Photomontage de Raoul Hausmann

© France 3 / Culturebox

Raoul Haussmann a été un acteur majeur du dadaïsme à Berlin mais son oeuvre photographique est restée longtemps méconnue. L'exposition "Raoul Hausmann : Photographies 1927-1936" au Point du Jour à Cherbourg met en lumière l'importance de sa création en tant que photographe. Coproduite avec le Jeu de Paume, l'exposition sera présentée à Paris du 5 février au 20 mai 2018.

De Raoul Hausmann, la postérité a retenu le rôle majeur dans la naissance du mouvement Dada dont sa fameuse "Tête mécanique" est une des figures emblématiques. Lui qui avait pour amis  August Sander, Raoul Ubac et László Moholy-Nagy s'est orienté vers la photographie dès 1927. L'exposition de Cherbourg rassemble cent trente tirages d'époque (sur 15000 identifiés) issus de collections publiques et privées dans une rétrospective qui est une première.

Reportage France 3 Normandie : L. Agorram  / S. Rouil / A. Ricordeau


Raoul Hausmann vit à Berlin dans un milieu culturel d'extrème-gauche, anti-militariste. Entre 1927 et 1933, Il se rend régulièrement au bord de la Mer du Nord et de la Mer Baltique : "C'est un peu pour quitter Berlin qui à l'époque devait être assez dure à vivre surtout pour un de ces artistes du mouvement dada qui étaient considérés par les nazis comme des artistes dégénérés" explique David Barriet, directeur du Point du Jour.

Raoul Hausmann assiste à la montée du totalitarisme en Europe et ses clichés de nature ou de sa compagne Véra Broïdo sont empreints de douceur et de sensualité comme un contrepied à l'ambiance du moment.

Raoul Hausmann, Le triangle (Vera Broïdo), vers 1931

Raoul Hausmann, Le triangle (Vera Broïdo), vers 1931

© Collection Marc Smirnow


A l'arrivée des nazis au pouvoir Hausmann s'exile à Ibiza où il va s'intéresser à l'architecture et aux habitants de l'île avant de devoir reprendre le chemin de l'exil en 1936.

L'inventeur du photomontage

Raoul Hausmann est considéré comme l'inventeur du photomontage. "Il y a des motifs qui sont assez récurrents dans l'oeuvre photographique de Hausmann comme l'oeil et le regard et la bouche" analyse  David Barriet . Il ne reste, selon Cécile Bargues, commissaire associée de l'exposition qu'une dizaine de ses photomontages dans le monde. les autres ont été détruits par les nazis. C'est pour cela que Raoul Hausmann est finalement peu connu pour son travail photographqiue pourtant si important. 

Une injustice que répare cette exposition événement coproduite avec Le jeu de Paume qui l'accueillera à Paris du 5 février au 20 mai 2018.