Quand le pharmacien Daniel Wallard, photographiait ses amis Gide et Aragon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/04/2015 à 09H08
Elsa Triolet, Aragon et d'autres grands visages de la littérature immortalisés par Daniel Wallard dans une exposition à Trouville 

Elsa Triolet, Aragon et d'autres grands visages de la littérature immortalisés par Daniel Wallard dans une exposition à Trouville 

© France 3 / Culturebox

La Villa Montebello de Trouville accueille jusqu'au 31 mai 2015 une rétrospective des photos de Daniel Wallard. Ami proche de Louis Aragon, d'André Gide ou encore de Fernand Léger, ce pharmacien de métier captait les visages et leurs émotions, d'illustres gens connus.

Le musée de la villa Montebello à Trouville consacre une exposition à Daniel Wallard ce grand homme passionné de photographie et de lettres. Une passion qu'il pratiquait dans son grenier avec du papier photo et un agrandisseur bon marché qui l'a conduit à immortaliser les visages d'illustres personnages.

Citant Paul Eluard qui disait "le tout est de tout dire. Je manque de mots, je manque de temps et je manque d'images", Daniel Wallard raconte son approche de la photo et de ses modèles : "J'ai essayé à partir de 1942 de prendre des photographies des visages, des gens que je fréquentais par préférence".     


Reportage : T. Cléon / C. Duponchel / A. Guedes

https://videos.francetv.fr/video/NI_159619@Culture

L'homme qui aimait les grands Hommes

Engagé au parti communiste de Lille, Daniel Wallard se lie d'amitié avec les plus grands écrivains de l'époque. 
Dominique Wallard, l'épouse de Daniel se souvient de sa rencontre avec ces grands hommes de la littérature et de l'art. Marc Chagall, Jean-Paul Sartre, André Gide, Louis Aragon mais aussi Blaise Cendrars ou Dubuffet,

Daniel Wallard le 
pharmacien de Trouville comptait parmi ses amis les plus grands intellectuels du XXe siècle. Sans doute parce que lui-même était un grand penseur.
André Gide par Daniel Wallard

André Gide par Daniel Wallard

© Daniel Wallard / Capture d'écran
Caché derrière son objectif, il capture les visages, les regards et les sourires en argentique, "il pénétrait dans l'âme des gens, quelque part il y a un côté voyeur, mais en même temps il les mettait en boîte pour l'éternité et pour transmettre" raconte encore sa femme. 

Aragon, l'ami fidèle

Daniel Wallard s'installe à Trouville l'année de la libération. Il tombe amoureux de la station balnéaire normande et il y restera jusqu'à sa mort en 1983. A Trouville, il invite ses amis écrivains et surtout Louis Aragon, qui deviendra son plus proche ami. Cette proximité lui permettra ainsi d’immortaliser l'auteur au travers de ses photographies. Certaines révélant même l’intimité d’Aragon avec sa compagne Elsa Triolet.
Aragon vu par wallard

Aragon vu par wallard

© Daniel Wallard / Capture d'écran
"Daniel Wallard, photographe" au Musée Villa Montebello (Trouville)
Horaires : Lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 14h à 17h30 / Les week-ends, vacances scolaires et jours fériés de 11h à 13h et de 14h à 17h30
Tarifs : 2€ - Tarif réduit : 1,50€ - Gratuit le mercredi