Les "Tableaux vivants" de Hans Silvester exposés aux Baux-de-Provence

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/06/2013 à 18H21
Un des tableaux de Hans Sylvester

Un des tableaux de Hans Sylvester

© Hans Sylvester/capture d'écran

Jusqu'au 30 juin, le photographe allemand Hans Silvester expose ses "Tableaux vivants à l'hôtel de Manville aux Baux-de-Provence. Ces photos de corps peints, prises dans la tribu des Surma en Ethiopie témoignent d'une culture aujourd'hui menacée de disparition.

Reportage : M.Arnaudet/J.Hessas/A.Vergnault

https://videos.francetv.fr/video/NI_135847@Culture

Dans la vallée du Rift en Ethiopie vivent les Surma. Depuis toujours, cette tribu de guerriers pratique l'art de la peinture corporelle. Pour se protéger du soleil, des insectes mais aussi par coquetterie ils appliquent sur leur peau des pigments naturels, autant de parures magnifiques capturées par Hans Silvester. Depuis une dizaine d'années, le photographe allemand est le témoin privilégié de cette culture menacée de disparition par les guerres civiles qui déchirent cette partie de l'Afrique. Les photos exposées à l'Hôtel de Manville aux Baux-de-Provence ont donc valeur de témoignage. Tout comme le livre publié début 2013 par Silvester : "Les habits de la Nature" (Editions de la Martinière).