Les mamans des écoles du Morbihan jouent les pin-up

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/12/2012 à 16H22
Photos du calendrier

Photos du calendrier

© France3/Culturebox

À Port-Louis, dans le Morbihan, les mères des écoles publiques n'ont pas froid aux yeux : 23 d'entre-elles ont décidé de poser sur la rive gauche du Scorff, à Lorient, pour des photos de pin-up à la mode "Années 50". Elle ont enfilé bustiers et collants pour un calendrier drôle et osé, qui succède à celui de leurs maris, qui avaient l'an passé pastiché celui des "Dieux du Stade". Les fonds récoltés grâce à la vente des calendriers seront ensuite reversés aux écoles concernées par cette opération.

Le terme de Pin Up vient de l'expression "Pin Up Girl", littéralement une "fille qu'on accroche au mur". Il s'agit de dessins ou de photographies plus ou moins artistiques, représentant des jeunes filles plus ou moins vêtues, fort en vogue au début du XXe siècle, et que l'on assimile plus ou moins aux routiers, aux militaires et autres braves garçons.

Marilyn Monroe sur un calendrier de 1953

Marilyn Monroe sur un calendrier de 1953

© AFP

Leurs deux représentantes sont évidemment Marilyn Monroe, fantasme masculin de la femme-enfant ingénue et charmeuse, et Betty Boop, petite femme dessinée qui sera d'ailleurs la première héroïne de l'histoire du cinéma d'animation. N'oublions tout de même pas la sulfureuse Jessica Rabbit et ses sosies Tex Averiques, ainsi que Brigitte Bardot, Ingrid Bergman, ou plus près de nous Dita Von Teese, célèbre effeuilleuse qui remit récemment à la mode ce courant esthétique en le mêlant au brulesque.

https://videos.francetv.fr/video/NI_134667@Culture