Les Grenoblois de 1900 sous l'oeil photographique de Joseph Apprin

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/04/2016 à 14H59
L'une des photos de Joseph Apprin sur l'affiche de l'exposition (détail)

L'une des photos de Joseph Apprin sur l'affiche de l'exposition (détail)

© Musée de l'Ancien Evêché de Grenoble

Le musée de l'Ancien Evêché de Grenoble propose jusqu'au 29 mai 2016 une exposition des clichés de Joseph Apprin, greffier dans la capitale des Alpes aux débuts du XXe siècle. Préfigurant les photographes promeneurs, il a fixé sur la pellicule les paysages mais aussi la population de son époque entre 1890 et 1908.

Pendant longtemps, aux temps des prémisses de la photographie, les possesseurs d'appareil, amateurs ou plus souvent professionnels, se contentaient de fixer sur les plaques l'image des paysages. Le temps d'exposition était  alors trop long et il fallait demander aux personnages de poser pendant de longues minutes. Ces conditions de prise de vue expliquent que sur les clichés de cette époque (jusqu'à l'avènement des films dits "rapides"), on trouve toujours au moins un personnage flou dans un groupe et aucun animal n'est complètement net. Voilà aussi pourquoi les photographies de Joseph Apprin sont exceptionnelles. Le fonds photographique exposé à Grenoble est longtemps resté anonyme avant que son auteur soit identifié. Joseph Apprin, un greffier du tribunal de la ville.

Reportage : JC Pain / D. Semet / E. Achard

https://videos.francetv.fr/video/NI_677139@Culture



Précurseur des photographes promeneurs comme Edouard Boubat, Robert Doisneau ou Willy Ronis, il saisit des scènes vivantes dans les rues et la campagne proche de Grenoble. Apprin n'a cependant pas encore l'idée de se rapprocher des personnages qui restent englobés dans le paysage qui les entoure. L'homme reste le plus souvent dans son contexte, il n'est encore qu'un élément de l'image.
L'affiche de l'exposition Apprin à Grenoble

L'affiche de l'exposition Apprin à Grenoble

© Musée de l'Ancien Evêché de Grenoble

Les descendants de Joseph Apprin a appris que les photos de leur aïeul faisait l'objet de cette exposition grenobloise. Une partie d'entre eux est venue la visiter. Ils ont eu la bonne idée d'apporter d'autres photographies du grand-père Joseph qui dormaient dans les albums de familles. certaines d'entre elles seront ajoutées à l'exposition début mai.