Léon Heschtritt et "L'oeil de l'expert" : deux belles expos au Musée Niépce

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/06/2016 à 17H35
Les deux expositions estivales du musée Nièpce de Chalon-Saône."La fin d'un monde", photos des années 60  Léon Herschtritt et la photographie contemporaine dans "L'oeil de l'expert" 

Les deux expositions estivales du musée Nièpce de Chalon-Saône."La fin d'un monde", photos des années 60  Léon Herschtritt et la photographie contemporaine dans "L'oeil de l'expert" 

© Léon Herschtritt / © Patrick Tosani / ADAGP, Paris 2016

Cet été, le musée Niépce de Chalon-sur-Saône accueille deux nouvelles expositions "La fin d'un monde" et "L'oeil de l'expert". La première fait revivre en images les souvenirs des Trente glorieuses, quant à la seconde elle présente la photographie contemporaine exposée au Musée ces 20 dernières années. Les deux parcours sont à découvrir jusqu'au 18 septembre 2016.

Chacune des deux nouvelles expositions du musée Nicéphore Niépce célèbre à sa manière l'inventeur de la photographie : "L'oeil de l'expert" et "La fin du monde", deux événements qui marquent l'histoire du 8e art. 

Reportage : M. Gillot, JL Saintain

https://videos.francetv.fr/video/NI_743355@Culture


"La fin d'un monde"

Léon Herschritt  (80 ans) est un photographe qui s'attache à montrer les événements et les personnes sous un angle humaniste. Ce fut le plus jeune photographe à recevoir le prix Niépce en 1960 grâce au travail réalisé durant son service militaire en Algérie.

L'exposition du Musée Niépce présente 80 images d'archives personnelles du photographe.
Jean-Luc Godard et François Truffaut vers 1965

Jean-Luc Godard et François Truffaut vers 1965

© Léon Herschtritt

Au détour de la déambulation on découvre des photos de célébrités ou des anonymes prises dans les années 1960 en France et ailleurs.
Par-delà leur apparente légèreté, les photos témoignent aussi de la fin d'une époque, celle que l'on a appelée après coup, "Les trente Glorieuses". 

Noël à Berlin 1961  

Noël à Berlin 1961  

© Léon Herschtritt


"L'oeil de l'expert"

L'autre exposition estivale du musée Niépce présente à travers l'oeil de l'expert le regard des photographes contemporains.
Au terme de vingt ans d’acquisitions contemporaines, les photographes accueillis en résidence ou exposés au musée interrogent le médium inventé par Nicéphore Niépce.
Mathieu Pernot Meaux ( Seine-et-Marne) / 2.462 – Au groupe scolaire du chemin aux Prêtres, Série : Les Témoins, 2006,

Mathieu Pernot Meaux ( Seine-et-Marne) / 2.462 – Au groupe scolaire du chemin aux Prêtres, Série : Les Témoins, 2006,

© Mathieu Pernot

Débarrassée du narcissisme ambiant, de la décoration et du suivisme "arty", la photographie présentée dans l'Oeil de l'expert est libre et détachée du marché de l'art. 

"C'est une relation directe entre nous et les photographes en sachant que le but de tout , pour un musée, est de mettre à disposition du public le meilleur des oeuvres", explique François Cheval le conservateur du musée qui quittera ses fonctions en décembre 2016. 

lina Brotherus Série : Suites françaises 2 et 12 ans après, Le nez de monsieur Cheval, 1999,

lina Brotherus Série : Suites françaises 2 et 12 ans après, Le nez de monsieur Cheval, 1999,

© Lina Brotherus

Sauvez le musée Niépce

Le musée Nicéphore Niépce, détient une collection inestimable de clichés qui ont marqué la technique photographique et l'évolution de la société. Les réserves du Musée Niépce abritent 3 millions d'images. C'est un des fonds les plus riches du monde, constamment alimenté par des donations. Mais aujourd'hui, l'avenir du musée est remis en question. Avec un budget en baisse de 60 %, la suite n'est pas assurée même si son directeur actuel l'affirme "Ce musée survivra à tout". 
Une pétition vient  d'être mise en ligne pour sauver le musée.