"La Cité du Silence", l’expo photo qui imagine Nîmes après l’Apocalypse

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/12/2014 à 11H52
Nîmes après la fin du monde

Nîmes après la fin du monde

© Capture d'écran

Matthieu Rebuffat est très inspiré par l’univers de science-fiction, des jeux vidéo ou de la BD. Il a eu l’idée de laisser vagabonder son imagination dans sa ville. Cela donne "La Cité du Silence". Au Carré d’Art à Nîmes jusqu’au 20 décembre.

Reportage : Eric Félix, Luc Calmels, Valerie Banabera et Anne Bertholon

https://videos.francetv.fr/video/NI_153939@Culture

Nîmes après la fin du monde. Les passants ont disparu, les voitures se sont arrêtées et tout souffle de vie ayant cessé, la nature, c'est-à-dire la végétation, les herbes folles, a tout envahi. A quoi pourrait ressembler dans cet univers post-apocalyptique les Arênes, le stade des Costières, le centre ville ? C’est ce qu’a imaginé Matthieu Rebuffat, un jeune graphiste gardois. 
Autoroute à Nîmes

Autoroute à Nîmes

© Capture d'écran
Une bonne culture du monde de l’anticipation, de la science-fiction, du graphisme et un logiciel puissant. Cela donne "La cité de du Silence". Chaque cliché lui a demandé de quatre à huit heures de travail. Le résultat est surprenant.
Le stade des Costières après la catastrophe

Le stade des Costières après la catastrophe

© France 3
"La cité du Silence"
Carré d’Art
Nîmes (Gard)
Jusqu’au 20 décembre