L'exposition "Europunk" débarque à la Cité de la Musique

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/10/2013 à 16H19
Né à la fin des années 70, le mouvement punk est riche d'images contestataires ou provocantes

Né à la fin des années 70, le mouvement punk est riche d'images contestataires ou provocantes

© DR

Conçue par Eric de Chassey pour la Villa Médicis, l'exposition Europunk a déjà bien voyagé dans les pays francophones (Suisse, Belgique...). Elle pose aujourd'hui ses valises à la Cité de la Musique de Paris avec de nouvelles installations, spécifiquement adaptées au lieu. A voir et à écouter jusqu'au 18 janvier 2014.

Reportage : E. Cornet, MP Degorce, J. Raynal, J. Nleto

https://videos.francetv.fr/video/NI_139377@Culture

Pour Paris et la Cité de la musique les concepteurs de l'exposition Europunk ont adapté le contenu au contexte et au lieu d'exposition. Eric De Chassey, 12 ans en 1977, le dit lui-même : "le punk a été « la dernière avant-garde du XXe siècle ». Afin d'affirmer concrètement la seconde partie de la sentence, on a donc remis en scène un peu d'histoire contemporaine et cette « time line », suite de bornes grises avec panneaux chronologiques et écrans vidéo, devient même la colonne vertébrale de l'expo".
Reportage : D. Morel, JL. Serra, MC. Georgelin 

https://videos.francetv.fr/video/NI_139203@Culture

1977, Angleterre : Greenwich 0 du punk : un nouveau genre musical émerge des milieux prolétaires en Angleterre. Lancée par des groupes enragés, tels que Sex Pistols, The Clash, The Damned, la musique est portée par un message clairement politique qui vient contrer la période hippie et flower-power précédente. Ici le message anarchiste est clair : No Future. L’ambiance est sombre, les trente glorieuses sont bien terminées et le chômage gagne du terrain dans une Angleterre conservatrice qui accueille en 1979 Margaret Thatcher. 
God Save the Queen par les Sex Pistols
Des images, des icônes, malgré tout. Avec le punk on oublie les grandes jupes à volant et les nattes dans la chevelure. Désormais le look s’affiche haut et fort en couleur. Les cheveux prennent un sacré coup de ciseaux, iroquoise, crinières colorées de rouge, épingle à nourrice en guise de boucle d’oreille, le mouvement punk s’inscrit comme une révolution artistique et vestimentaire. Vivienne Westwood, "enfant terrible de la mode" devient  la prêtresse de la mode punk londonienne.
Vivienne Westwood à la dernière Fashion Week de Paris. 72 ans et toujours punk !

Vivienne Westwood à la dernière Fashion Week de Paris. 72 ans et toujours punk !

© EX/David Fisher/REX/SIPA

A cette époque un certain Captain Zip's filme avec talent ses compatriotes et la naissance du mouvement punk qui dit non à la bien-pensance hypocrite. L'exposition de la cité de la musique présente ses courts-métrages.

Les années 70 en Angleterre par Captain Zip's
Le mouvement punk, qui niait au départ la consommation et l’image, devient plus ambigü et rentre dans un système (capitaliste et consumériste) qu’il ne maîtrise pas toujours.
Reste aujourd’hui une musique, rentrée dans l’histoire, des icônes et des idées révolutionnaires. De quoi faire du Punk un mouvement à part entière, qui finit au musée mais qui ne mourra jamais, car comme chacun le sait : "Punk is not dead".
"Europunk" permet ainsi de découvrir la culture punk des années 80 à travers plusieurs épisodes, dont celui consacré à « la culture visuelle punk en Europe de 1976 à 1980 ». 

Europunk à la Cité de la Musique du 19 octobre 2013 au 18 janvier 2014
A l'occasion de cette exposition la Cité de la Musique crée l'événement avec un cycle Punk et une série de concerts du 23 au 27 octobre 2013. 
Public Image Limited : le 23 octobre
Frustration et Buzzcocks le 24 octobre

Table ronde: le punk, contre-culture ou sous-culture le 26 octobre à 15h
Holograms et Cheveux et Kap Bambino le 26 octobre à 20h
Les sons du punk, dimanche 27 octobre au bar de l'Entracte à 11h. Un moment convivial autour de musiques choisies dans le programme des concerts de la Cité de la musique. Ecoutes, échanges et commentaires sont orchestrés par un journaliste musical. Entrée Libre
Concerts Filmés : Punk ? de Georges Rey, Siouxsie and the Banshees Emission Chorus (extrait)  France, 14 janvier 1979, 15 minutes Sur la scène du Théâtre de l'Empire, le groupe interprète "Pur", "Switch" et "Hong Kong Garden". Le 27 octobre à 20h