"Jane et Serge : album de famille" : les photos mythiques de Birkin et Gainsbourg par Andrew Birkin

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/04/2018 à 11H52, publié le 11/04/2018 à 11H24
Jane et Andrew Birkin au musée des Beaux Arts de Calais lors du vernissage de l'exposition ""Jane et Serge : album de famille"

Jane et Andrew Birkin au musée des Beaux Arts de Calais lors du vernissage de l'exposition ""Jane et Serge : album de famille"

© Crédit:

"Je t'aime... moi non plus". La longue et riche relation entre Serge Gainsbourg et Jane Birkin, photographiée par son frère Andrew Birkin, est racontée au musée des Beaux-Arts de Calais dans une exposition solaire et mélancolique. Une soixantaine de portraits pris durant les années soixante et soixante-dix invitent le visiteur dans un parcours intime et familial. A voir jusqu'au 4 novembre 2018.

"Jane et Serge : album de famille" : les quelques mots qui définissent la nouvelle exposition du musée des Beaux-Arts de Calais résument parfaitement la relation du couple iconique. Un homme, une femme, une famille au sens large du terme, les années 1960, la liberté et l'amour, le tout raconté en une soixantaine de photos captées par Andrew Birkin, le frère de Jane. Visite guidée avec le frère et la sœur.

Reportage : V. Dermersedian / C. Sala / G. Hayaert / F. Defrance

https://videos.francetv.fr/video/NI_1217681@Culture

Les liens familiaux 

Très proche de Jane, puis de son compagnon Serge Gainsbourg avec lequel il aimait rire, le photographe Andrew Birkin a photographié le couple de 1964 à 1979. "C'est un personnage très séduisant et intellectuel, confie Jane Birkin à propos de son frère, ils adoraient être ensemble, ils partageaient la mélancolie et l'humour", poursuit-elle.
Deux poseurs, Jane et Andrew Birkin 1964

Deux poseurs, Jane et Andrew Birkin 1964

© Andrew Birkin
Durant toutes ces années, Andrew Birkin réussit à capter des petits moments simples du couple fusionnel, puis de la famille qui s'agrandit. Le quotidien imprime l'argentique et ses clichés disent la vie tout simplement. Il capte la spontanéité des effusions dans des petits formats, tout en jouant sur les flous et la couleur.
En vacances, dans le presbytère de Jane, en Normandie, 1977

En vacances, dans le presbytère de Jane, en Normandie, 1977

© Andrew Birkin

Même si la gloire de Serge n'a fait que s'accroître, les gens ne savaient pas à quel point il était drôle, et très famille

Jane Birkin

 

Le baiser de Serge à Jane dans la voiture, 1969 

Le baiser de Serge à Jane dans la voiture, 1969 

© Andrew Birkin

La pièce la plus émouvante se situe vers la fin, derrière un rideau noir, avec le film documentaire de quelques minutes réalisé par Jane Birkin. Cette dernière restitue des vacances du couple accompagné de leur fille Charlotte et de Kate, fille de Jane et du compositeur John Barry.

La vie chez Jane et Serge vue par Andrew

Sur les murs du musée des Beaux-Arts de Calais, le duo fonctionne en trio. Loin d'une nostalgie figée, c'est la vitalité et la joie de vivre du couple qu'Andrew Birkin a immortalisées : scène heureuse d'un repas à Deauville où Jane et Serge se retournent vers l'objectif; abandon de la première dans les bras du second, à l'air absent.
Serge Gainbourg et Jane Birkin, 1969

Serge Gainbourg et Jane Birkin, 1969

© Andrew Birkin
Ou plus loin le "beau Serge", chemise ouverte sur le poitrail, riant avec Birkin, les épaules dénudées, au bord de la Tamise. Il y a un petit air de Melody Nelson qui plane dans les allées du musée. L'exposition nous plonge dans une époque de foisonnement artistique, où des ponts sont tracés entre cinéma, musique et chanson. 
Sur le chemin de Blenheim Palace, 1969, Jane fait du stop près d’Oxford, Serge est dans la voiture derrière 

Sur le chemin de Blenheim Palace, 1969, Jane fait du stop près d’Oxford, Serge est dans la voiture derrière 

© Andrew Birkin

Le torchon brûle 

Le parcours ne passe pas à côté des moments douloureux et de la séparation du couple en 1980. Mais le commissaire d'exposition n'hésite pas aussi à créer un effet comique en juxtaposant une coupure de journal titrant "Le torchon brûle chez les Gainsbourg" et une photo montrant Serge éberlué et amusé à la découverte de l'article.

Le torchon brûle chez les Gainsbourg - 1974

Le torchon brûle chez les Gainsbourg - 1974

© Andrew Birkin
Trente ans après, la légende reste intacte, et le couple Birkin / Gainsbourg continue de fasciner les romantiques.
Photos de Serge Gainsbourg et Jane Birkin par Andrew Birkin tirées du livre "Jane et Serge" publié chez Taschen

Photos de Serge Gainsbourg et Jane Birkin par Andrew Birkin tirées du livre "Jane et Serge" publié chez Taschen

© Andrew Birkin / Taschen
Les photos de l'exposition sont également visibles dans l'ouvrage "Je t'aime moi non plus", édité chez Taschen en 2013
Livre Je t'aime moi non plus, andrew Birkin © Taschen