Avec "Humans of Lille", la photo devient un lien entre les simples citoyens

Par @Culturebox
Publié le 22/11/2017 à 18H25
L'un des modèles de "humans of Lille" et sa photo

L'un des modèles de "humans of Lille" et sa photo

© France 3 Culturebox capture d'écran

A Lille, le bar "La Ressourcerie" expose pendant tout le mois de novembre "Humans of Lille". La jeune photographe Marion Quesneau a photographié de simples citoyens dans les rues de Lille, a discuté avec eux de leur vie et publié le résultat de ces rencontres impromptues sur sa page Facebook. Sa démarche rencontre un grand succès et les abonnés à sa page se multiplient.

C'était au départ une idée toute simple. Aller à la rencontre des inconnus dans les rues de Lille. Et dans la rue, on rencontre tout le monde. Les passants, les promeneurs, les gens pressés, les sans logis, Marion Quesneau les a tous rencontrés, appareil photo à la main. Avec diplomatie, le jeune photographe a d'abord expliqué sa démarche et, avec ceux qui en étaient d'accord, elle a échangé quelques mots sur leur vie et fixé leur image. Plus de deux cents fois en trois ans, elle a donc rapporté ces portraits et les a publiés sur sa page Facebook. Une page dont les abonnés augmentent de jour en jour. Elle expose aujourd'hui le fruit de ces rencontre dans un bar de Lille. Il se murmure même qu'un livre pourrait bientôt paraître.

Reportage : France 3 Nord Pas-de-Calais C. Chevalier / A. Mery / I. Lefebvre

https://videos.francetv.fr/video/NI_1127353@Culture

En fait, l'idée est née il y a 6 ans, à New York. Un photographe créait une page de portraits d'anonymes pulbiée sur les réseaux sociaux. Son titre : Humans of New York... Un  succès planétaire qui a fait des petits partout dans le monde. Pour accéder à la page Facebook de Marion Quesneau, cliquer sur ce lien.