Arles 2015 : la photo regarde vers les autres disciplines artistiques

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/04/2015 à 12H07
Présentation de l'affiche des Rencontres 2015

Présentation de l'affiche des Rencontres 2015

© France 3 / Culturebox

Sam Stourdzé, le nouveau directeur des Rencontres de la Photographie a présenté le programme de l'édition 2015 qui s'ouvrira à Arles le 6 juillet pour se refermer le 20 septembre. Sans renier l'héritage du créateur de l’événement, il a affirmé sa volonté de tisser des liens entre la photographie, l'architecture, le cinéma et la musique, sans renier l'histoire de la photo.

Quatre mois après la disparition de leur fondateur les Rencontres Internationales de la Photographie d'Arles doivent imaginer un futur sans Lucien Clergue. Son successeur indirect, Sam Stourdzé, avait la lourde tâche de donner une nouvelle couleur au principal événement français autour de la photographie sans renier l'héritage prestigieux de celui qui lança les Rencontres en 1969 avec l'écrivain Michel Tournier et l'historien Jean-Maurice Rouquette.

Il y parvient assez habilement en lançant des pistes vers les autres disciplines artistiques majeures que sont l'architecture, le cinéma et la musique. Les rencontres seront notamment l'occasion de collaboration entre artistes comme par exemple Matthieu Chedid et le photographe britannique Martin Parr. Une autre exposition reliant musique et photo regroupera les pochettes de 33 tours réalisés par des artistes photographes.

Reportage : J. Hessas / X. Schuffenecker / J-Ph Malet

https://videos.francetv.fr/video/NI_159829@Culture

250 artistes
Pour sa quarante sixième édition, l'événement arlésien proposera en tout une somme de 3500 oeuvres de 250 artistes. On comptera en tout 35 expositions dans une vingtaine de lieux.

Côté patrimoine il faut notamment retenir deux expositions : tout d'abord une rétrospective du grand photographe humaniste Walker Evans (1903-1975), le maître du portrait naturaliste en noir et blanc, célèbre pour ses photos des victimes de la grande dépression économique aux Etats-Unis dans les années 30. L'autre exposition remarquable, est celle de Stephen Shore. Ce photographe américain né en 1947 a joué la carte de la couleur à une époque pas si lointaine où seule comptait l'image en noir et blanc. Il est parmi les pionniers de l'image artistique en couleurs.

Rencontres de la Photographie Arles 2015
35 expositions en 20 lieux d'Arles
Du 6 juillet au 20 septembre 2015