"Apparitions", l’expo photo de la Cité de la dentelle de Calais qui donne un coup de jeune aux coiffes normandes

Mis à jour le 05/04/2018 à 17H48, publié le 05/04/2018 à 17H47
"Apparitions", une vingtaine de clichés qui met en lumière les coiffes normandes

"Apparitions", une vingtaine de clichés qui met en lumière les coiffes normandes

© Capture d'image France 3/Culturebox

La Cité de la dentelle et de la mode de Calais présente une exposition photo qui associe les coiffes normandes aux visages de jeunes danseuses. Des clichés de la photographe française Christine Mathieu à découvrir jusqu’au 24 février 2019.

Comme chaque année, la Cité de la dentelle et de la mode de Calais propose au public un accrochage qui clôt le parcours des collections permanentes. Pour cette édition 2018, la galerie contemporaine du musée accueille "Apparitions". Une exposition qui rend hommage aux coiffes normandes du 19e siècle avec des modèles d’aujourd’hui, de jeunes ballerines.

Reportage : L. Beunaiche / J. Dubois / F. Defrance

https://videos.francetv.fr/video/NI_1214797@Culture

La grâce des danseuses 

Les clichés de Christine Mathieu ont la pureté des tableaux religieux représentant la Sainte Vierge. Les danseuses apparaissent dans la pénombre. La blancheur de leur couvre-chef irradie sur un fond sombre.

Christine Mathieu a souhaité que certaines photos soient imprimées sur du textile. Cette technique rend encore plus émouvant cette notion de « l’apparition ».

Shazia Boucher, commissaire de l'accrochage

L'hommage de Chrisitine Mathieu aux dentellières 

Des visages gracieux qui mettent en valeur le travail des dentellières normandes, Christine Mathieu n’en est pas à son premier coup d’essai. La photographe française a déjà à son actif tout un travail artistique autour des coiffes et des parures en dentelle. Des photos réalisées en explorant les collections de plusieurs musées nationaux de Normandie. L’exposition "Apparitions" reprend une vingtaine de ces clichés.    

Parallèlement à cette exposition, la Cité de la dentelle de Calais a choisi de présenter une dizaine de coiffes et de bonnets d’enfants issues de ses collections. Des pièces en tulle ou en dentelle qui viennent dialoguer avec les œuvres de Christine Mathieu.    

On trouvait que c'était intéressant de présenter de vraies coiffes d'enfants avec des techniques de lingerie utilisées pour réaliser les coiffes photographiées par Christine Mathieu.

Shazia Boucher, commissaire de l'accrochage