Alexandre Velluet : profession, photographe animalier

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/12/2013 à 14H42
Photo d'Alexandre Velluet

Photo d'Alexandre Velluet

© France3/Culturebox

Il aime la photo mais aussi les animaux. Alexandre Velluet a donc décidé d'allier ses deux passions en devenant photographe animalier et nature. Son passe temps favori ? Jouer à cache-cache avec ses modèles pour encore mieux les sublimer, avec pour résultat de magnifiques clichés. Douze d'entre eux seront exposés, en mars & avril 2014, en grand format, à la mairie de Saint-Yrieix-la-Perche.

Reportage : G. Beriou, M. Degremont, B. Bouleistex

https://videos.francetv.fr/video/NI_140585@Culture

La photographie animalière, un vrai métier...
Cela consiste à prendre un cliché d'un animal, ou de plusieurs, en captivité ou non. La déontologie de la photographie animalière exige que l'animal soit dans son milieu naturel, qu'il n'y ait aucune perturbation de la vie animale et que l'image traduise une scène naturelle, sans artifice. En théorie, un bon photographe animalier est avant tout un bon naturaliste, c'est-à-dire qu'il connaît parfaitement son sujet et mesure ses actes ; la réalité contredit parfois cet idéal. 

Plusieurs techniques de prise de vue et d'approche pour observer son sujet et le photographier dans les « règles de l'art » existent : l'affût fixe, l'affût flottant, la billebaude, le piégeage photographique. 

Il existe également plusieurs festivals consacrés à la photographie animalière : 
- Festival International de la photo animalière et de nature (Montier-en-Der)
- Festival de l'oiseau et de la Nature (Abbeville)
- Festimages Nature (Mayenne)
- Festival Nature (Namur)
- Wild Wonders of Europe