Marta Gili qui a réveillé le Jeu de Paume, quitte ses fonctions

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Publié le 25/07/2018 à 15H22
Marta Gili au Musée du Jeu de Paume, 2013

Marta Gili au Musée du Jeu de Paume, 2013

© MaxPPP / Annie Viannet/MAXPPP

La critique d'art et commissaire d'exposition espagnole Marta Gili quittera en octobre ses fonctions de directrice du Jeu de Paume. Le centre d'art parisien dédié à la photographie et à la vidéo a d'ores et déjà lancé un appel à candidatures pour la remplacer.

"Après douze ans à la tête du Jeu de Paume, Marta Gili a souhaité mettre fin à ses missions de directrice", indique le communiqué du centre d'art dédié à l'image des XXe et XXIe siècles. "Depuis sa nomination en octobre 2006, elle a accompli un travail d'ampleur d'une grande cohérence en présentant 180 expositions monographiques et thématiques, dans le domaine de la photographie historique et contemporaine, ainsi que de la vidéo et de la création en ligne"

Un travail d'ampleur

"Elle quittera ses fonctions mardi 16 octobre 2018, après l'ouverture des expositions 'Dorothea Lange', 'Ana Mendieta' et 'Alejandro Cesarco'", poursuit le communiqué du Jeu de Paume. De nombreux projets dédiés à la création contemporaine l'attendent dans son pays, est-il précisé. 

Une référence des arts visuels

Née en 1957 à Barcelone, Marta Gili travaille depuis vingt-sept ans dans le monde de la photographie et de l'art contemporain. De 1991 à 2005, elle a dirigé le département Photographie et Arts visuels de la Fondation la Caixa à Barcelone. Elle a également assuré le commissariat des éditions 2002 et 2003 du Printemps de septembre, un festival d'art contemporain, à Toulouse.
 
Elle a fait du Jeu de Paume un centre d'art contemporain de référence dédié à la photographie et à l'image. Ces dernières années, elle a développé une antenne du centre au Château de Tours, permettant la diffusion en région du fonds photographique de l'État et s'est évertuée à renforcer l'image du Jeu de Paume à l'international, par le biais de coproductions d'expositions. Un appel à candidature "sous l'égide du ministère de la Culture pour le poste de directeur/trice" a d'ores et déjà été lancé par l'association Jeu de Paume.