Vic-sur-Seille : Saint-Jérôme vu par Georges de la Tour

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/12/2013 à 16H52
"Saint-Jérôme lisant" de Georges de la Tour

C’est une exposition exceptionnelle que l’on peut découvrir jusqu’au 20 décembre 2013 au musée Georges-de-la-Tour de Vic-sur-Seille (Moselle). Exceptionnelle, car pour la première fois en France on peut admirer le « Saint Jérôme lisant », un tableau découvert en 2005 en Espagne et prêté par le musée madrilène du Prado. Ce tableau est l’un des chefs d’œuvre de Georges de la Tour.

Reportage : Hélène Renaux et André Abalo

https://videos.francetv.fr/video/NI_140745@Culture

Saint Jérôme, le traducteur de la Bible au iVe siècle a inspiré à plusieurs reprises Georges de la Tour. Le peintre lorrain joue avec la lumière, le dépouillement et la sobriété. Son style s’inscrit dans le mouvement réaliste de la première moitié du XVIIe siècle. 

Cette exposition est un hommage à l’enfant du pays, Georges de la Tour est né en 1593 à Vic-sur-Seille.
"Saint-Jérome lisant" de Georges-de-la-Tour, présenté pour la première fois en France.

"Saint-Jérome lisant" de Georges-de-la-Tour, présenté pour la première fois en France.

quatorze de ses tableaux ont été réunis pour la première fois, le « Saint Jérôme lisant » prêté par le musée du Prado, un autre portant le même nom, de la collection de la reine Elisabeth II d’Angleterre et le « Saint-Jérôme pénitent au chapeau » du musée national de Stockholm.

Sur ces 14 tableaux exposés, seuls 4 sont attestés être de la main du maître, les autres sont des copies, parfois d’originaux perdus. Et c’est tout  le paradoxe de cet artiste. Oublié à partir de 1650 avec l’émergence d’une peinture moins austère et l’arrivée de Louis XIV, on le redécouvre depuis à peine un siècle. Aujourd’hui, seulement 40 tableaux subsistent de ce peintre majeur à travers le monde. 

Exposition « Saint-Jérôme et Georges de la Tour »
Musée Georges de la Tour à Vic-sur-Seilles 

Jusqu’au 20 décembre 2013
Cette exposition sera ensuite présentée au Musée du Louvre à Paris