Vasarely : l'artiste incontournable que l'on a oublié... ou presque

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/02/2018 à 15H08, publié le 15/02/2018 à 12H32
Oeuvres de Vasarely à la fondation d'Aix-en-Provence

Oeuvres de Vasarely à la fondation d'Aix-en-Provence

© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Artiste incontournable dans les années 70, Victor Vasarely a laissé une oeuvre riche de plus de 10 000 tableaux. Et pourtant, aujourd'hui on ne parle plus guère de l'inventeur de l'art optique, comme s'il était passé de mode. Aujourd'hui, son petit-fils Pierre fait vivre la légende Vasarely dans la fondation qui lui est consacré à Aix-en Provence.

Le décrochage, fin octobre, de sa fresque qui habillait l'immeuble de RTL depuis 1971 à Paris avait confirmé l'impression que Victor Vasarely avait bel et bien disparu du paysage artistique français. Vingt ans après la mort du plasticien d'origine hongroise, une page semblait se tourner.

Et pourtant Victor Vasarely a été une véritable star dans les années 60 / 70, un artiste incontournable. Le choix du 20 heures de France 2 nous explique comment l'auteur d'oeuvres connues dans le monde entier est tombé dans un certain anonymat.

Reportage : M. Berrurier, J-M.Lequertier, S. Ripaud

https://videos.francetv.fr/video/NI_1186007@Culture

Victor Vasarely c'est l'artiste d'une époque celle des années 60 /70 . Cet ancien étudiant en médecine fasciné par le Bauhaus, devenu artiste graphiste dans des agences publicitaires comme Havas, a su créer son propre style avec l'art optique dans la lignée des théories visuelles de Kandinsky. Vasarely va devenir une figure essentielle de cet "op art" qui exploite la faillibilité de l'oeil, à travers des illusions ou des jeux d'optique.

La mode, Bowie et Renault

Bientôt Vasarely devient incontournable. On retrouve sa patte dans la mode, dans la musique (David Bowie utilise un de ses tableaux pour la pochette de "Space Oddity", dans l'automobile (Il relooke le logo de Renault). Une omniprésence qui se traduit en chiffres : Victor Vasarely va produire plus de 10 000 tableaux. 

La fondation entretient le mythe

La mode passe et aujourd'hui c'est la Fondation Vasarely à Aix-en Provence, classée, qui fait vivre depuis quarante ans l'héritage artistique du maître de l'art optique. Le bâtiment, dessiné par Victor Vasarely lui-même, a été classé monument historique en 2016. Il accueille les visiteurs qui veulent en savoir plus sur une oeuvre inoubliable.