Un tableau de Picasso, où se cache sa maîtresse, vendu 56 millions d'euros à Londres

Par @Culturebox
Publié le 01/03/2018 à 09H53
Le tableau de Picasso "Femme au béret et à la robe quadrillée (Marie-Thérèse Walter)" présenté à Sotheby's, à Londres (28 février 2018)

Le tableau de Picasso "Femme au béret et à la robe quadrillée (Marie-Thérèse Walter)" présenté à Sotheby's, à Londres (28 février 2018)

© Andy Rain / Epa / Newscom / MaxPPP

Un tableau de Pablo Picasso représentant sa compagne Marie-Thérèse Walter, et dans lequel se cache aussi sa future maîtresse Dora Maar, a été vendu 49,8 millions de livres, soit 56,2 millions d'euros, aux enchères à Londres mercredi.

Le tableau "Femme au béret et à la robe quadrillée (Marie-Thérèse Walter)", une peinture à l'huile de 55 sur 46 centimètres était proposé au cours d'une vente d'art impressionniste, surréaliste et d'art moderne à la maison d'enchères Sotheby's à Londres. Son prix était estimé à 50 millions de dollars (40 millions d'euros, 36,3 millions de livres).

Une toile réalisée l'année de "Guernica", à dimension autobiographique

"C'est une peinture d'une valeur incroyablement importante", produite à "une période-clé de la carrière de Picasso, en 1937, quand il a réalisé le grand tableau +Guernica+", avait déclaré à l'AFP James Mackie, le directeur du département d'art impressionniste et moderne chez Sotheby's.

En outre, le tableau a une forte charge autobiographique pour Picasso, avait souligné James Mackie. Y apparaît au premier plan Marie-Thérèse Walter, qui "a été sa maîtresse et muse pendant un certain temps" mais on y voit "aussi Dora Maar, qu'il a rencontrée en 1936 (...) qui apparaît dans cette ombre que l'on voit derrière Marie-Thérèse".

Les tableaux de Picasso collectionnent les records

Plusieurs peintures de Picasso ont atteint des records ces dernières années comme "Les Femmes d'Alger (version O)", une huile adjugée 179,4 millions de dollars en mai 2015, chez Christie's à New York, ou encore "Nu au plateau de sculpteur", vendu 106,4 millions de dollars par la même maison d'enchères en 2010.

Après deux années de repli, le produit des ventes aux enchères de "Fine Art" (peintures, sculptures, dessins, photographies, estampes, vidéos, installations, tapisseries) dans le monde s'est élevé à 14,9 milliards de dollars en 2017, en progression de 20% par rapport à l'année précédente, selon le rapport annuel d'Artprice rendu public mercredi.

Le redressement constaté est en grande partie dû au dynamisme des marchés américains (+ 27%) et britannique (+ 13%). Léonard de Vinci est en tête du Top 500 des artistes par produit de ventes, suivi par Pablo Picasso, Jean-Michel Basquiat, Andy Warhol et Qi Baishi.