Un paravent chinois exceptionnel au Musée de la Compagnie des Indes de Lorient

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/02/2013 à 15H38
Un détail du paravent chinois représentant une scène de chasse.

Un détail du paravent chinois représentant une scène de chasse.

© Maylen Villaverde - France 3 Bretagne

C'est un beau cadeau que vient de faire le Musée Guimet à Paris à celui de la Compagnie des Indes situé à Lorient. Un paravent chinois du 17e siècle aux dimensions exceptionnelles a en effet été prêté à l'établissement pour 5 ans.

Reportage : M.Villaverde/S.Izad/P.Nau

https://videos.francetv.fr/video/NI_144089@Culture

C'est sa taille qui en fait un objet particulièrement rare. Ce paravent fabriqué sous le règne de l'empereur Kangxi (1662-1722) se compose de 12 panneaux de 2m80 de haut pour 7 mètres de long. Recouvert de laque de Coromandel, du nom de la côte est de l'Inde d'où les laques étaient expédiées vers l'Europe, l'oeuvre fait partie de ces chinoiseries dont les Occidentaux du XVIIe siècle étaient friands. 

Une technique innovante

Utilisée surtout sur du mobilier, la laque de Coromandel représente à l'époque une technique innovante en matière de décoration. Il s'agit de panneaux de bois recouverts de tissu puis enduits de plusieurs couches de laque noire ou rouge. Les motifs sont ensuite sculptés avant d'être peints. Un travail minutieux et précieux qui sera largement exporté à compter de la première moitié du XVIIe via la Compagnie des Indes, dont le Musée abrite désormais l'un des plus beaux exemples de cet art.

Musée de La Compagnie des Indes
Citadelle, avenue du Fort de l'Aigle
56290 PORT-LOUIS
Tel : 02 97 82 56 72