Retrouvées en Italie deux toiles importantes de Van Gogh volées en 2002

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/09/2016 à 14H49
Les deux tableaux de Van Gogh volés en 2002, retrouvés en Italie : "Sortie de l'église de Nuenen" de 1884 et "Vue de la mer de Scheveningen (tempête)" de 1882.  Au centre de la photo, le directeur du musée Van Gogh, Axel Rüger.

Les deux tableaux de Van Gogh volés en 2002, retrouvés en Italie : "Sortie de l'église de Nuenen" de 1884 et "Vue de la mer de Scheveningen (tempête)" de 1882.  Au centre de la photo, le directeur du musée Van Gogh, Axel Rüger.

© MARIO LAPORTA / AFP

Deux tableaux de Van Gogh volés en 2002 à Amsterdam, "Sortie de l'église de Nuenen" (1884) et "Vue de la mer de Scheveningen (tempête)" (1882), ont été retrouvés en Italie, a annoncé ce 30 septembre le musée Van Gogh d'Amsterdam.

Le musée Van Gogh d'Amsterdam l'a annoncé ce 30 septembre : les tableaux retrouvés en Italie "sont bien les véritables peintures", a déclaré, cité dans un communiqué, le conservateur qui a authentifié les toiles à la demande du  parquet italien.

Quatorze années d'errance

La presse italienne, citant des sources proches de l'enquête, assure que leur valeur avoisine les 100 millions de dollars. Ces deux toiles de la première période de l'artiste avaient fait l'objet d'un avis de recherche international après avoir été dérobées le 7 décembre 2002 au musée. "Après 14 années d'errance, les deux oeuvres semblent en assez bonne condition" malgré quelques détériorations, probablement en raison de "conditions de transport inappropriées", a précisé le musée.

Reportage : F. Beaudonnet / F. Crimon / S. Ennemoser / C. Billi

https://videos.francetv.fr/video/NI_816475@Culture


Des tableaux à la valeur historique immense

D'après le musée Van Gogh, "on ignore où se trouvaient les deux tableaux  depuis le cambriolage" le 7 décembre 2002. Les voleurs avaient grimpé sur le  toit du musée, brisé une vitre et s'étaient emparé des deux toiles avant de  prendre la fuite en descendant le long d'une corde. 
"Vue de la mer de Scheveningen (tempête)" de Vincent Van Gogh (1882).

"Vue de la mer de Scheveningen (tempête)" de Vincent Van Gogh (1882).

© HANDOUT / VAN GOGH MUSEUM / AFP

"La valeur historique de ces deux toiles pour la collection est immense", a  souligné le musée. "Vue de la mer de Scheveningen (tempête)" est la seule peinture de la collection du musée issue de la période de Van Gogh à La Haye (1881-1883).  "C'est l'une des deux seules vues de la mer qu'il a peintes durant ses années néerlandaises et un exemple important du style précoce de sa peinture", a précisé le musée.
"Sortie de l'église de Nuenen" de Vincent Van Gogh (1884). 

"Sortie de l'église de Nuenen" de Vincent Van Gogh (1884). 

© HANDOUT / VAN GOGH MUSEUM / AFP

"Sortie de l'église de Nuenen", village où officiait son père pasteur, est une petite toile que Van Gogh a peinte pour sa mère. "En 1885, après la mort de son père, Van Gogh a repris la toile et a ajouté les paroissiens au premier plan, dont des femmes avec un châle qui est porté en période de deuil", détaille le communiqué.

Détériorations

Dans le coin gauche inférieur de "Vue de la mer de Scheveningen (tempête)", la peinture est dégradée sur une surface de cinq centimètres sur deux tandis que "Sortie de l'église de Nuenen" présente quelques détériorations sur la bordure de la toile. La date de retour à Amsterdam des oeuvres d'art reste inconnue. 

Né en 1853 à Zundert (centre) dans une famille de pasteurs et de marchands  d'art, Vincent Van Gogh a peint plus de 800 oeuvres. Alors qu'il n'a réussi à  vendre qu'un seul tableau de son vivant, ses toiles se négocient aujourd'hui à  prix d'or. Le musée Van Gogh, ouvert en 1973, rassemble des centaines de tableaux, dessins et esquisses du peintre, depuis sa première période néerlandaise jusqu'à sa fin tragique à Auvers-sur-Oise en 1890.