Rétrospective de Félix Nussbaum au Musée d'art et d'histoire du judaïsme à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/11/2010 à 09H41
Rétrospective de Félix Nussbaum au Musée d'art et d'histoire du judaïsme à Paris

Rétrospective de Félix Nussbaum au Musée d'art et d'histoire du judaïsme à Paris

© Culturebox

C'est la première rétrospective consacrée au peintre Félix Nussbaum en France. Elle est à découvrir jusqu'au 23 janvier 2011 au Musée d'art et d'histoire du judaïsme à Paris. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_121771@Culture

Après avoir été oubliée, l'oeuvre de Félix Nussbaum (1904-1944) fut redécouverte dans les années 70. C'est à ce moment-là que le musée d'art de d'Osnabrück en Allemagne, sa ville natale, commença à établir une collection, accomplissant ainsi sa volonté "Si je meurs, ne laissez pas mes peintures me suivre, mais montrez les aux hommes !" En France, l'artiste juif allemand reste en revanche peu connu. Pourtant son art est d'une qualité remarquable. Il sut mieux que personne représenter la peur et l'effroi durant la période nazie. Son goût pour l'autoportrait, d'une part, et ses allégories de la mort, d'autre part, le rattachent aux maîtres anciens flamands et allemands. Comme le montre l'affiche de l'exposition organisée à Paris, c'est au travers de son propre visage, que Félix Nussbaum exprime le mieux la souffrance d'un peuple persécuté.

A voir aussi sur Culturebox :
- Exposition La Shoah et son Ombre, à Verdun (février 2010)
- Die Massnahme (la décision) de Bertolt Brecht à l'Opéra de Rennes (mars 2010)
Nuit et brouillard, la déportation selon Alain Resnais