Que se cache-t'il derrière "Le verrou" de Fragonard exposé au Louvres-lens ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/10/2018 à 15H34, publié le 12/10/2018 à 15H33
L'oeuvre "Le Verrou" de Fragonard présentée au Louvre-Lens dans le cadre de l'exposition "Amour". Viol ou scène de passion, le débat est lancé. 

L'oeuvre "Le Verrou" de Fragonard présentée au Louvre-Lens dans le cadre de l'exposition "Amour". Viol ou scène de passion, le débat est lancé. 

© Musée du Louvre, dist. RMN-GP / Angèle Dequier

Passion amoureuse ou scène de viol ? Que se cache-t'il véritablement derrière "Le Verrou" de Fragonard ? Les analyses de ce tableau présenté au Louvre-Lens dans le cadre de l'exposition "Amour" sont multiples. Mais si les interprétations divergent, une chose est sûre cette oeuvre fascine.

Un couple dans une chambre. L'homme verrouille la porte en serrant la femme contre lui. A première vue, Le Verrou (1977) représente une scène galante : une femme qui résiste faiblement aux ardeurs amoureuses de son amant. Mais à y regarder de plus près, certains détails intriguent. Fragonard n'a rien laissé au hasard pour guider le regard du spectateur.

Reportage : N.Lemarignier, V.Roussel, P.Auger, L.Lavieille

S'agit-il d'un viol ? 

Erotique ou obscène pour certains, passionnelle pour d'autres, "Le Verrou" est oeuvre typique du libertinage du XVIIIe siècle mais elle est aussi pleine d'ambiguïtés. La jeune femme semble se débattre ou peut-être s'enfuir d'où la théorie du viol.

S'agit-il d'un viol ? Là, je rejoindrai l'analyse des historiens de l'art qui ont regardé le tableau. Je ne pense pas que l'attitude et le visage de la femme soient ceux d'une femme qui est absolument effrayée. Par contre, il y a bien des signes d'une petite lutte. On ne peut pas répondre non, ce n'est pas un viol mais probablement pas"

Zeev Gourarier
Commissaire de l'exposition "Amour" au Louvre-Lens

Aucune explication 

Jean-Honoré Fragonard a peint « Le verrou », en écho à « L’Adoration des bergers » réalisée deux ans plus tôt. La scène biblique a bel et bien disparu pour être remplacée par l’image du péché par excellence avec de nombreux détails.

Il y a déjà le verrou tenu par l'homme, la lumière, le creux du lit, le lourd rideau rouge et la pomme, symbole du pêché originel. La scène d'amour a t-elle eu lieu avant ou après ? Cette question reste aussi sans réponse. Car Fragonard n'a jamais laissé d'explication sur son oeuvre. 

Pour admirer "Le Verrou" et vous faire votre propre opinion sur ce tableau si mystérieux, rendez-vous jusqu'au 21 janvier au Louvre-Lens où se tient l'exposition "Amour" . Les 250 oeuvres vous feront chavirer de plaisir.