Plongée dans l’univers pop et choc de Nokat

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/11/2015 à 15H08
Un style très pop qui rend hommage aux grands noms du genre comme Roy Lichtenstein.

Un style très pop qui rend hommage aux grands noms du genre comme Roy Lichtenstein.

© Nokat

Son œuvre n’engendre pas la mélancolie. Dans son atelier clermontois, Nokat s’est inventé un monde plein de couleurs et d’humour peuplé d’héroïnes de comics et d’icônes revisitées. Un univers en technicolor qui lui vaut aujourd’hui d’être exposée à Florence, en Toscane.

Reportage : C.Lamorelle / M.Tiouka / Y.Bost / M.Canuto

https://videos.francetv.fr/video/NI_543958@Culture

Une explosion de couleurs. Lorsque vous pénétrez dans l’antre de Nokat à Clermont-Ferrand, le monde change de ton. Rouge, jaune, bleu…des couleurs primaires pour une œuvre qui ne l’est pas du tout, tant ses références sont variées. Des personnages de BD des années 50, aux icônes du cinéma en passant par la Joconde, l’artiste puise son inspiration autant dans ses souvenirs que dans le monde qui l’entoure.

Une oeuvre entre nostalgie et modernité

Récemment, la mort du lion Cecil abattu par un touriste au Zimbabwe l’a émue. Sa peine (elle adore les animaux), Nokat l’a traduite sur sa toile en peignant un portrait géant de l’animal à la façon d’un Warhol. Un hommage aux couleurs de la vie, une vie qu’elle dit aimer et savourer tout en ayant parfois un petit pincement au cœur.
Le lion Cecil vu par Nokat.

Le lion Cecil vu par Nokat.

© France 3

"J’adore les fringues, les belles choses, mais en même temps je me dégoûte à consommer… "

La surconsommation, l’un des thèmes récurrents dans l’œuvre de Nokat qui utilise souvent les publicités de supermarchés pour ses collages ultra vitaminés qui jouent avec les codes de notre temps. Ici un célèbre crocodile en gélatine se glisse dan une toile. Là ce sera un casse-tête emblématique des années 80 ici encore, une sorcière bien aimée dans les années 60. Nokat aime détourner les œuvres universellement connues à l’image de cette Joconde à tête de soldat de l’empire intergalactique, clin d’œil à la folie Star Wars.

 
Nokat expose jusqu’au 4 décembre 2015 dans le cadre de "Future vision" au Borghese Palace Art Hotel  de Florence en Italie.
Son atelier situé au 66 avenue de la Libération à Clermont-Ferrand est ouvert au public les après-midis du mercredi au vendredi de 14h à 19h.