Pierre Bonnard : des chefs-d'oeuvre pour un hommage au Cannet

Jean-Michel Ogier
Par @jmo1512
Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 26/10/2017 à 15H42, publié le 26/10/2017 à 15H28
L'exposition rassemble plusieurs chefs-d'oeuvre de Pierre Bonnard au Cannet

L'exposition rassemble plusieurs chefs-d'oeuvre de Pierre Bonnard au Cannet

© France 3 / Culturebox

A l'occasion du 150e anniversaire de la naissance de Pierre Bonnard, le musée qui lui est consacré au Cannet accueille une exposition exceptionnelle. Elle rassemble des chefs d'oeuvre du peintre nabis prêtés par le musée d'Orsay, le centre Pompidou, et de grandes collections privées. "Bonnard : Hommage & chefs-d'oeuvre" est à voir jusqu'au 28 janvier 2018.

L'exposition "Bonnard : Hommage & chefs-d'oeuvre" est construite de manière chronologique et thématique. C'est comme cela que l'on apprend que la vie de l'artiste a tenu à... un bouchon de champagne sur une affiche. En 1891, le peintre réalise une affiche publicitaire pour France-Champagne. Elle connaît un succès énorme, ce qui convainc le père de l'artiste d'encourager son fils à se lancer vraiment dans la peinture. Cette affiche va aussi plaire énormément à un certain Toulouse-Lautrec. Ce sera pour Bonnard le début de la "vie parisienne". L'affiche ainsi que "Les grands boulevards" tableau acquis récemment par le musée Bonnard et présenté pour la première fois en ce lieu, font partie de cet hommage au peintre nabi.

Reportage France 3 Côte d'Azur : V. Varin / R. De Silvestro / J. Gross

https://videos.francetv.fr/video/NI_1107641@Culture

Ne se séparant jamais de son carnet de dessins, Pierre Bonnard capte le quotidien des gens qu'il croise.

On le voit vraiment expérimenter tous les mouvements : une femme qui ouvre son parapluie; une femme qui discute avec une autre. Toutes les scènes l'intéressent aussi par rapport au monde qui bouge et qui avance. Il aime vraiment voir tous les aspects de la société 

Véronique Serrano
Conservatrice du musée Bonnard

 

Parmi les tableaux présentés dans cette exposition :  "Crépuscule", dit aussi "La Partie de croquet" (1892), l’un de ses chefs-d’œuvre de jeunesse, "L’Omnibus" (1901) et "La Promenade des nourrices, frise des fiacres" (1897).

Mais aussi des oeuvres de sa période post Nabis comme "La Loge" (1908) qui représente, de manière très originale et audacieuse pour l'époque, les épouses de deux couples dans la lumière. 

La Loge de Pierre Bonnard

La Loge de Pierre Bonnard

© France 3 / Culturebox

 

C’est plus fort que moi, chaque printemps, il me force à le peindre

Ainsi parlait Pierre Bonnard de l'amandier qu'il voyait tous les matins de la fenêtre de sa chambre au Cannet. L'exposition offre aux regards deux  tableaux représentant cet arbre devenu emblématique du peintre "L'Amandier" (1930) qui appartient au musée Bonnard et "L'Amandier en fleurs" peint en 1941 prêté par le Centre Pompidou. C'est le dernier tableau peint par l'artiste.