Pascale Rémita et ses Observateurs jettent un froid dans les Deux-Sèvres

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/12/2012 à 15H52
Peinture - Pascale Rémita

Peinture - Pascale Rémita

© France 3/Culturebox

Des paysages blancs, peuplés d'"Observateurs" mystérieux, c'est l'univers de Pascale Rémita, pour qui la neige et la banquise sont d'inépuisables sources d'inspiration, comme animées de divers "Champs Magnétiques". Ses toiles et vidéos musicales sont exposées jusqu'au 3 mars 2013 au Château d'Oiron, dans les Deux-Sèvres.

Très minimal, le travail tout en à-plat et en contrastes légers de Pascale Rémita évoque le Grand Nord, et ses rares habitants, sugissant au coeur des gigantesques étendues blanches, vêtus de parka et de masque. Ce sont ses "Observateurs", personnages incongrus, qui peuplent cet univers de silence. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_142619@Culture

Des vidéos sont également visibles, souvent iréelles, vaporeuses, à peine limitées dans le temps et le cadre. La couleur est presque inexistante et se perd dans le désert de glace qui semble fasciner cette artiste niortaise.