Les œuvres du peintre-clochard Bascoulard aux enchères à Bourges

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/01/2018 à 17H51, publié le 11/01/2018 à 17H31
Marcel Bascoulard (date inconnue)

Marcel Bascoulard (date inconnue)

© France 3 Culturebox capture d'écran

Il y a 40 ans disparaissait Marcel Bascoulard. Ce peintre qui menait à Bourges une vie de clochard a produit des centaines de dessins et de peintures. Pour la plupart, ses œuvres représentaient des rues et des monuments de la ville. Une vente aux enchères est organisée le 12 janvier 2018, date anniversaire de sa disparition.

Le 12 janvier 1978, un clochard était assassiné à Bourges. Il s'appelait Marcel Bascoulard et avait 65 ans. Connu de tous les Berruyers, il n'était pas un simple vagabond. Au fil de ses journées, il dessinait. Les monuments, les édifices, les rues de sa ville. Au point que, peu à peu, ces dessins, croquis, pastels ont fini par constituer une oeuvre. Il les échangeait contre de la nourriture par exemple. Aujourd'hui ils sont partout.

Marcel Bascoulard appartenait tant au paysage de la ville que certains de ses concitoyens l'avaient pris en affection et, lors de sa mort violente, se sont cotisés pour lui offrir une sépulture décente. Très exactement 40 ans après sa disparition, une vente aux enchères dipersera une partie de cette oeuvre hors du commun.

Reportage  : France 3 Centre-Val de Loire A. Métais / M. Movsissian / D. Vandal-Morin

https://videos.francetv.fr/video/NI_1160807@Culture

Parmi les vingt-trois lots mis à l'encan, un pastel remarquable représentant le pont d'Auron. Le niveau des enchères permettra de se rendre compte si l'engouement autour de Bascoulard tient uniquement à son caractère hors du commun de peintre clochard ou si la qualité artistique de son oeuvre le fait entrer dans le club prisé des artistes reconnus.