Les impressionnistes de la collection Nahmad exposés à Sète

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/06/2013 à 14H32
Expo Nahmad : une salle du musée Paul Valéry de Sète.

Expo Nahmad : une salle du musée Paul Valéry de Sète.

© France 3 / Culturebox

Monet, Renoir, Sisley, Degas, Pissaro, Corot, Signac : le musée Paul Valéry à Sète expose tout l'été les impressionnistes. Les 70 oeuvres ici regroupées sont extraites de la collection de David et Ezra Nahmad, exposée pour la première fois en France. Ensemble, elles offrent un panorama de la diversité artistique au XIXe et de tous les grands courants qui ont construit la modernité.

Première partie, les paysagistes
La première partie de l'exposition sétoise, baptisée "Impressionnisme et audace du XIXe siècle", propose un voyage avec les paysagistes. Il débute avec le chef de file du courant réaliste Gustave Courbet et de sa suite, l'Ecole de Barbizon de Camille Corot et Jean-François Millet.

Il se poursuit avec le pré-impressionniste Eugène Boudin, les impressionnistes Alfred Sisley, Edgar Degas, Claude Monet et Camille Pissarro et fait de jolis détours avec l'un des initiateurs du pointillisme et du divisionnisme, Paul Signac et le naïf, le Douanier Rousseau.

Reportage France 3 de J.Gaussen / A.Grellier / A.Vaillant

https://videos.francetv.fr/video/NI_136159@Culture

Seconde partie : les portraitistes
La deuxième partie est celle des portraitistes. Là encore les impressionnistes, cette fois Auguste Renoir et Edgar Degas, sont à l'honneur. En lumière aussi l'Ecole de Pont-Aven de Paul Gauguin avec Emile Bernard, le mouvement nabi avec Edouard Vuillard ou les post-impressionnistes Henri de Toulouse-Lautrec, Paul Sérusier et Pierre Bonnard.
 
Enfin, pour finir ce voyage dans l'immensité des impressionnistes et de leurs successeurs, les symbolistes Gustave Moreau et Odilon Redon, transportent le visiteur vers la mythologie.

La collection exceptionnelle des frères Nahmad
La collection de David et Ezra Nahmad, initiée par Joe, le frère ainé de cette famille d'origine libano-syrienne, a été constituée au cours des cinquante dernières années. Elle comporte quelque 2.000 tableaux des XIXe et XXe siècles à l'exception notable de Paul Cézanne, car ils n'en ont pas eu l'occasion.

"Avec mes frères Joe et Ezra, nous nous sommes intéressés à tout car il est important d'acheter des oeuvres qui soient des témoignages historiques de tout ce qui est important dans l'histoire de l'art", explique David Nahmad dans le catalogue de l'exposition.

Régulièrement prêtés à travers le monde, les tableaux des frères Nahmad n'avaient jusqu'à ce jour jamais été rassemblés dans une seule et même exposition, à l'exception d'oeuvres du XXe siècle à Zurich en 2012.

Une autre partie de leur collection, celle très importante des oeuvres de Pablo Picasso, sera exposée à partir du 12 juillet au Grimaldi Forum à Monaco et jusqu'au 15 septembre pour "Picasso dans la collection Nahmad", l'un desdeux thèmes de "Monaco fête Picasso", un hommage rendu à l'occasion du 40e anniversaire de la disparition du maître.

Impressionnisme et audaces au XIXe siècle
du 28 juin au 27 octobre 2013
Musée Paul Valéry de Sète