Le "noir-lumière" de Pierre Soulages en musique au musée de Rodez

Mis à jour le 27/03/2018 à 17H44, publié le 27/03/2018 à 17H43
Trois fois par an, des musiciens accompagnent les oeuvres de Pierre Soulages.  

Trois fois par an, des musiciens accompagnent les oeuvres de Pierre Soulages.  

© Capture d'image Culturebox

Le musée Soulages à Rodez, dans l’Aveyron, rivalise d’ingéniosité pour mettre en valeur les œuvres du peintre. Plusieurs fois par an, des musiciens sont invités à jouer dans les salles du musée d’art contemporain.

L’association "Les amis du musée Soulages" organise trois fois par an une visite en musique du musée.  Deux professeurs du Conservatoire de l’Aveyron, accompagnés d’un récitant, se sont prêtés au jeu en interprétant des œuvres du compositeur italien Giacinto Scelsi.
 
Reportage : R. Avanissian / L. Tazelmati  / L. Dartiguelongue

https://videos.francetv.fr/video/NI_1209741@Culture


Ce fût une drôle de surprise pour les visiteurs du musée Soulages à Rodez, ce dimanche 25 mars. C’est en musique que le public a pu admirer le "noir-lumière" de Pierre Soulages. Une balade inédite avec deux musiciens. Un flûtiste et une clarinettiste qui, ce jour-là, interprètent des œuvres du grand compositeur italien Giacinto Scelsi. Soulages et Scelsi, deux artistes qui sculptent, l’un la matière, l’autre le son.
 

Giacinto Scelci se concentre sur la profondeur du son. C’est bien de le mettre en parallèle avec Soulages qui travaille sur une matière qui fait jaillir la lumière.

Jean-Marc Houdard, professeur au Conservatoire de musique de l'Aveyron

Cette initiative est portée par l’association "Les amis du musée Soulages". Une association qui regroupe près de 700 adhérents.
 

L’idée est que ce musée soit un lieu d’accueil et d’échanges comme Pierre Soulages l’a souhaité.

Bernard Cayzac, président de l’association " Les Amis du musée Soulages "

Le musée Soulages a été créé en 2014 suite à la donation, en 2005, par Pierre Soualges et son épouse d’une collection exceptionnelle de 250 oeuvres et 250 documents à la communauté d’agglomération du Grand Rodez. Cette donation est alors la plus importante octroyée en France par un artiste vivant. Depuis son ouverture, le musée a enrichi sa collection avec d’autres œuvres du peintre et graveur français. Il organise également des expositions temporaires d'autres artistes contemporains.