Le Musée des Beaux-Arts de Lyon s'offre deux Fragonard grâce au mécénat

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/09/2013 à 15H15
Le maire de Lyon Gérard Collomb devant "Le rocher", l'un des Fragonard acquis par le Musée des Beaux-Arts.

Le maire de Lyon Gérard Collomb devant "Le rocher", l'un des Fragonard acquis par le Musée des Beaux-Arts.

© R.Mouillaud/PHOTOPQR/Le Progrès

Un beau cadeau pour le Musée des Beaux-Arts de Lyon : l'établissement vient d'acquérir deux oeuvres majeures de Jean-Honoré Fragonard. Une acquisition rendue possible, une fois encore,grâce au mécénat.

Reportage : V.Benais/J-C.Adde/I.Murat

https://videos.francetv.fr/video/NI_138247@Culture

Le mécénat n'est pas un vain mot à Lyon. Depuis l'acquisition en 2008 de "La fuite en Egypte" de Nicolas Poussin grâce à une opération de financement privé sans précédent en France, plusieurs autres oeuvres majeures sont venues enrichir les collections du Musée des Beaux-Arts. Plusieurs toiles de Pierre Soulages ainsi qu'une autre signée Ingres ont ainsi été acquises grâce à la générosité d'entreprises locales réunies au sein du Club du Musée Saint-Pierre. Dernier coup de maître de ces amoureux du patrimoine, l'achat pour 1,55 millions d'euros de deux paysages de Jean-Honoré Fragonard : "L'abreuvoir" (1763-1765) et "Le rocher" (1763-1765).