Le MAMCO de Genève donne un futur à l'art punk

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/08/2011 à 11H50
Le MAMCO de Genève donne un futur à l'art punk

Le MAMCO de Genève donne un futur à l'art punk

© Culturebox

Le cycle "L'éternel détour" est présenté du 8 juin au 18 septembre 2011 au Musée d'art moderne et contemporain de Genève, il rassemble quatre expositions des oeuvres de Cosima Von Bonin, Nina Childress, Mai-thu Perret, Markus Raetz et une reprise de l'exposition "Europunk" conçue par Eric de Chassey pour la Villa Médicis.

https://videos.francetv.fr/video/NI_113813@Culture

Le Namco est à Genève, ce que le Palais de Tokyo est à Paris, un lieu d'exhibition entièrement dédié à la création contemporaine, ouvert en 1994 et installé dans une ancienne usine d'instruments scientifiques. Il constitue actuellement le plus récent et le plus important musée d'art contemporain de la confédération helvétique avec ses 3500 m2 d'exposition situés au coeur même de Genève, dans le quartier des Bains. L'objectif du lieu n'est pas d'exposer le best off de la mondialisation de l'art, mais de participer activement à dynamiser la scène artistique contemporaine suisse et à offrir au public des réflexions thématiques sur l'art du moment. Le Namco est en effet l'une des rares institutions contemporaines à former toutes ses exhibitions autour de thématiques. Depuis sa création le musée propose des cycles d'expositions comprenant chacun plusieurs épisodes et un thème précis. "L'éternel détour" permet ainsi de découvrir la culture punk des années 80 à travers plusieurs épisodes, dont celui proposé cet été avec des artistes venus d'Allemagne, de France, de Suisse alémanique ou de Suisse romande auxquels s'ajoute une dernier épisode consacré à "la culture visuelle punk en Europe de 1976 à 1980".       

A voir aussi sur Culturebox :
- Défilé Jean-Paul Gaultier : Le frenche cancan revisité version punk
- "Rock this town", l'exposition qui mêle rock et Bande dessinée
- Images en scène, Instantanés de concerts