Le Louvre Abu Dhabi exposera le "Salvator Mundi" à partir du 18 septembre

Mis à jour le 27/06/2018 à 16H26, publié le 27/06/2018 à 16H20
Le "Salvator Mundi" de léonard de Vinci chez Christies en 2017

Le "Salvator Mundi" de léonard de Vinci chez Christies en 2017

© Tolga Akmen / AFP

Le Louvre Abu Dhabi a annoncé mercredi qu'il exposera son acquisition la plus prestigieuse, le "Salvator Mundi" de Léonard de Vinci, à partir du 18 septembre prochain. Ce tableau avait établi un record d'enchères en novembre 2017 avec 450 millions de dollars.

"Perdue et cachée pendant longtemps, la pièce maîtresse de Léonard de Vinci sera notre cadeau au monde", a déclaré dans un communiqué, Mohammed Khalifa al-Moubarak, le président du département de la culture et du tourisme d'Abou Dhabi.

Peinte aux alentours de 1500 sur du bois de noyer, cette peinture à l'huile représente le buste du Christ sauveur du monde. Il est vêtu d'une tunique. Il présente une sphère de cristal dans la main gauche et lève la main droite en signe de bénédiction. 

Un Léonard de Vinci acheté par le département de la culture

Le Louvre Abu Dhabi - le seul musée à porter le célèbre nom hors de France - a gardé le secret sur l'identité de l'acheteur, confirmant seulement que le département de la culture et du Tourisme local avait acquis le chef-d'oeuvre. En décembre 2017, le New York Times avait identifié l'acheteur comme étant le prince saoudien Badr ben Abdallah.

Le Wall Street Journal a rapporté plus tard que ce prince avait agi au nom du puissant prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, qui n'a jamais confirmé ou nié cette information.

Le prince Badr a vu sa stature s'élever ce mois-ci, lorsqu'il a été nommé à la tête du ministère de la Culture du royaume à la faveur d'un remaniement gouvernemental.