Laurent Corvaisier : une carte blanche haute en couleurs au Centre d'art des Pénitents noirs à Aubagne

Mis à jour le 20/11/2017 à 09H38, publié le 19/11/2017 à 12H33
Le peintre et illustrateur Laurent Corvaisier en pleine création aux Pénitents noirs à Aubagne.

Le peintre et illustrateur Laurent Corvaisier en pleine création aux Pénitents noirs à Aubagne.

© France 3 Culturebox

Jusqu’au 27 janvier 2018, le Centre d’art des Pénitents noirs à Aubagne donne carte blanche à Laurent Corvaisier. A travers une centaine d’œuvres, ce peintre qui s'est fait un nom dans le monde de l'illustration, dévoile son univers coloré, chaleureux et foisonnant.

Le nom de Laurent Corvaisier n’est pas forcément connu du grand public et pourtant, ceux qui s’intéressent à la littérature jeunesse et à l’illustration en général (il a notamment signé une série de timbres-poste pour la Croix Rouge française) savent identifier son univers coloré et sa "patte", ce trait simple en apparence mais capable de saisir la beauté et la complexité du monde. Une impression confirmée par l’artiste lui-même : "Il y a une certaine douceur dans mes personnages, une forme de contemplation, de plénitude... J’aspire à ça mais il y a toujours un petit élément qui peut tout faire tout basculer. C’est la vie ! ".
Expo Laurent Corvaisier 2

© France 3 Culturebox

Un boulimique de création

Peinture, illustrations...et céramiques !Invité aux Pénitents noirs, Laurent Corvaisier expose une centaine d’œuvres qui donnent à voir le peintre et l’illustrateur : grands formats, paysages peints, sérigraphies en noir et blanc et des originaux de ses illustrations pour les albums jeunesses édités chez Gallimard, Rue du Monde, Actes Sud...

Le public découvre aussi une dizaine de céramiques peintes en noir à l'encre de Chine par l'artiste lors de la résidence effectuée à Aubagne juste avant l'exposition. Un hommage à cette ville capitale du santon et de la céramique. 
céramique laurent Corvaisier

© France 3 Culturebox

"J’aime le côté direct"

Suspendues ou accrochées au mur, posées au sol, peintes à même les cloisons, ses œuvres dégagent quelque chose de vivant et chaleureux. "J’aime le côté direct, frontal" confie l’artiste qui aime travailler dans l’instant comme le prouve sa collaboration au théâtre avec Irène Jacob en 2015 dans "Les Saisons" : la comédienne lisait un texte accompagnée de musiciens pendant que Laurent Corvaisier peignait en direct. 

Reportage : France 3 Provence-Alpes F. Renard / V. Bour / S. Cambon-Cazal
Natif du Havre, Laurent Corvaisier a étudié à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts décoratifs (Ensad), section images imprimées, spécialisation gravure. En parallèle, il a suivi des cours de DEA à la Sorbonne en philosophie de l'art avant de passer le concours de l'Education nationale. Aujourd’hui, il a donc une triple casquette : peintre, illustrateur et professeur à l’Ensad et au lycée d’arts graphiques Corvisart.