Joyeuse ou malheureuse, l'enfance bretonne mise en lumière au musée du Faouët

Mis à jour le 31/07/2018 à 13H51, publié le 31/07/2018 à 13H46
Exposition "L'Enfance dans la peinture bretonne" présentée au musée du Faouët dans le Morbihan jusqu'au 7 octobre 2008. 150 oeuvres. 

Exposition "L'Enfance dans la peinture bretonne" présentée au musée du Faouët dans le Morbihan jusqu'au 7 octobre 2008. 150 oeuvres. 

© France 3

Le musée du Faouët dans le Morbihan présente jusqu'au 7 octobre 2018 "L'enfance dans la peinture bretonne". Cette exposition montre les différents regards portés sur les enfants dans des moments joyeux ou difficiles entre 1860 et 1930. Les oeuvres présentées permettent de suivre l'évolution de la place des petits au cours des dernières décennies.

150 toiles, 90 artistes. Cette exposition est d'une très grande richesse. L'enfant a beaucoup inspiré les artistes qui ont sillonné la Bretagne aux XIXe et XXe siècles. Des peintres réputés, tels que Théophile Deyrolle, Max Clément, Édouard Edmond Doigneau ou encore Henry Joubioux sont présents dans cette évocation de l'enfance bretonne.
Théophile Deyrolle (1844-1923) - Un Pardon ; Finistère

Théophile Deyrolle (1844-1923) - Un Pardon ; Finistère

© France 3
Il y a de nombreux portraits, mais aussi des oeuvres montrant les enfants dans différentes situations : à l'école, avec les copains, dans la misère, malades, pieux... Les oeuvres sont à la fois issues de collections publiques et privées. Certaines sont exposées pour la toute première fois. 

Reportage S. Izad / V. Morzadec / A. Rouanès

https://videos.francetv.fr/video/NI_1272015@Culture


L'évolution de la place de l'enfant au sein de la famille

Plus qu'une simple exposition, le musée du Faouët propose ici un voyage ethnographique. Au fil de la visite, on apprend comment la place de l'enfant a évolué au fil du temps.

"Avant 1850, l'enfant n'est pas vraiment considéré comme un enfant à part entière hormis quand il atteint l'âge de raison, 6 ans, et qu'il sera en mesure d'aller à l'école. En revanche petit à petit, cette approche évolue et l'enfant est considéré comme un être à part entière et la famille s'y intéresse, explique Anne Le Roux-Le Pimpe, la directrice du Musée du Faouët. 
expos le faouet © france 3
Tous ces tableaux illustrent la palette d'émotions propres à l'enfance... boudeur, joyeux, gourmand, triste, effrayé... l'enfant breton est ici, au musée du Faouët, dans tous ses états. 

Tableau exposé au musée du Faouët. il représente des enfants qui fuient les bombradements à Lorient en 1940

Tableau exposé au musée du Faouët. il représente des enfants qui fuient les bombradements à Lorient en 1940

© france 3