JC de Castelbajac puise dans ses souvenirs normands pour une fresque à Etretat

Par @Culturebox
Publié le 10/10/2017 à 15H10
Jean-Charles de Castelbajac rdécore le salon octogonal du domaine de Saint-Clair  à Etretat

Jean-Charles de Castelbajac rdécore le salon octogonal du domaine de Saint-Clair  à Etretat

© France 3 / Culturebox

Pendant quatre jours Jean-Charles de Castelbajac a pris ses quartiers à Etretat, dans le Donjon du Domaine Saint Clair. Une sorte de mini résidence d'artiste durant laquelle le créateur de mode a dessiné une immense fresque dans un salon du restaurant qui surplombe la mer. Ce projet a fait resurgir en lui de nombreux souvenirs d'enfance en Normandie.

De la mode au dessin Jean-Charles de Castelbajac est un insatiable créateur. Invité par le propriétaire du Domaine Saint Clair à Etretat, le grand couturier renoue avec ses racines normandes. Durant quatre jours il a créé une fresque narrative dans le grand salon qui surplombe la mer. Le résultat est à voir et à déguster début novembre lors de l'ouverture du restaurant. La carte sera aux couleurs de la fresque !

Reportage : A. De Vecchi / B. Belamri / P. Léonard

https://videos.francetv.fr/video/NI_1095183@Culture

Des petites histoires uniques

Baptisée "Dans le sillage de deux mains", l’œuvre raconte des histoires puisées dans l'enfance du couturier. Blasons médiévaux, ferry quittant le port, chaque dessin dialogue avec l’imaginaire des clients
fRESQUE JC DE CASTELBAJAC © France 3 / Culturebox
La fresque orne les huit murs de la pièce et raconte des histoires d'hommes et de mer. Chaque mur du salon octogonal est comme une dédicace à ceux qui y sont passés et à ceux qui vont venir. En y regardant de plus près on distingue un hommage à un ancien amour. 
Dans le sillage de deux mains Castelbajac © France 3 / Culturebox

Chasseur de couleurs

Pour créer cette peinture murale, Jean-Charles de Castelbajac a fait appel à ses souvenirs de Normandie et plus particulièrement du Pays de Caux. Sa grand-mère appartenait à la famille Desgenetais qui possédait des usines de textiles à Bolbec. Passé dans la palette du créateur, le ciel gris et perturbé de Normandie se pare de couleurs primaires.

CREATION CASTELBAJAC ETRETAT © France 3 / Culturebox

"Dès qu'on rentrait à Mesnières, il pleuvait ! J'étais donc un chasseur de couleurs. Je les trouvais dans l'arc en ciel, dans les vitraux de l'église et sur les blasons de la salle à manger. C'est l'essence-même des couleurs que j'utilise depuis 50 ans", explique-t-il. Flashy et coloré, l'univers pictural de Castelbajac surfe sur la vague des artistes pop art new yorkais. La poésie de Jean Cocteau n'est jamais très loin, non plus.  

Castelbajac etretat © France 3 / Culturebox

Des couleurs et des univers que les clients retrouveront aussi dans leurs assiettes car le projet de Jean-Charles de Castelbajac et du propriétaire du domaine va bien au-delà de l'art visuel.