Gala, artiste et muse de Dali, au centre d'une exposition à Barcelone

Par @Culturebox
Publié le 06/07/2018 à 18H46
Dali et Gala, son épouse, au Grand Hôtel de France de Perpignan. (date inconnue)

Dali et Gala, son épouse, au Grand Hôtel de France de Perpignan. (date inconnue)

© Jacques Barde / MaxPPP

Compagne inséparable de l'artiste surréaliste espagnol Salvador Dali, Elena Diakonova, surnommée Gala, est au centre d'une exposition à Barcelone, qui voit en elle une pièce-clé de l'oeuvre du peintre, au-delà de son simple rôle de muse. Inaugurée jeudi 5 juillet, cette exposition est à voir jusqu'au 14 octobre 2018 au Musée national d'Art de Catalogne.

Gala, artiste à part entière

Née dans une famille d’intellectuels de Kazan (Russie) en 1894, Gala a vécu toute son enfance à Moscou. Installée en Suisse, elle rencontre Paul Éluard, l'épouse et déménage à Paris, où elle rencontre les membres du mouvement surréaliste, notamment le peintre allemand Max Ernst dont elle sera la maîtresse. Elle pose aussi pour des photographies du Français André Breton et du Britannique Cecil Beaton.

Elle rencontre Dali en 1929 lors d'un voyage à Cadaquès en Espagne. Ils tombent amoureux, elle devient sa muse puis son épouse, et le couple restera inséparable jusqu'à sa mort en 1982. L’exposition "Gala Dali" au Musée national d'Art de Catalogne explore la vie de cette femme énigmatique et intuitive mais montre surtout l'influence de cette artiste à part entière et sa coopération artistique avec Dali.
Salvador Dalí. "Retrat de Gala amb dues costelles de xai en equilibri sobre la seva espatlla"  (1934).

Salvador Dalí. "Retrat de Gala amb dues costelles de xai en equilibri sobre la seva espatlla"  (1934).

© Fundació Gala- Salvador Dalí, Figueres, 2017

Un rôle actif dans l'oeuvre de Dali

"Cette exposition élargit notre vision" de Gala, "nous découvrirons que son rôle dans le projet créatif de toute une vie est beaucoup plus important", explique Pepe Serra, directeur du musée barcelonais, qui accueille l'événement du 6 juillet au 14 octobre.

"Gala tient un rôle bien plus important dans les oeuvres que celui qu'on lui attribue (...) Elle collabore, donne des idées et pense avec Dali", analyse la commissaire de l'exposition Estrella de Diego.
Des vêtements de Gala à l'exposition au Musée national d'art de Catalogne.

Des vêtements de Gala à l'exposition au Musée national d'art de Catalogne.

© Lluis Gene / AFP

Des pièces venues du monde entier

"Gala Salvador Dali" est le fruit de plus de quatre ans de travail entre ce musée et la Fondation Salvador Dali de Figueras, ville natale de l'artiste, pour réunir plus de 300 pièces provenant de 18 musées et collections, notamment le Centre Pompidou à Paris ou le musée Dali de Saint Petersburg en Floride.

Les visiteurs pourront admirer oeuvres emblématiques et esquisses de Dali mettant en scène Gala, ainsi que des objets de la vie privée du couple, lettres, cartes postales, photographies, robes et écrits de Gala.