Gael Mooney, une artiste new-yorkaise au pied des gisants de Saint-Denis

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/10/2011 à 15H07
Gael Mooney, une artiste new-yorkaise au pied des gisants de Saint-Denis

Gael Mooney, une artiste new-yorkaise au pied des gisants de Saint-Denis

© Culturebox

Rencontre avec l'artiste-peintre new-yorkaise Gael Mooney. Depuis vingt ans, tous les étés, elle installe son chevalet à la basilique de Saint-Denis pour peindre les gisants de marbre des rois de France. Vingt ans pour traquer la lumière parfaite.

https://videos.francetv.fr/video/NI_114321@Culture

Etonnant parcours que celui de Gael Mooney. Cette native de Chicago a d'abord été avocate avant de tout laisser tomber à l'âge de 30 ans pour étudier les beaux-arts à New-York. Aujourd'hui, quand elle ne peint pas, elle enseigne l'art et la théologie à l'université dominicaine de Chicago. On pourrait penser que l'aspect religieux a pour elle une signification particulière qui justifierait aussi son attachement à la basilique de Saint-Denis. Mais l'amour de Gael Mooney pour le lieu se trouve surtout dans sa fascination pour la lumière. Amoureuse de Cézanne, Matisse ou Rembrandt, elle avoue chercher "à comprendre la symbolique de la lumière gothique qui " dit-elle, "transcende l'aspect religieux" et s'apparente plus à "une recherche philosophique". A Saint-Denis, pendant trois mois, elle trouve ainsi chaque jour une lumière différente. De quoi garantir sa présence encore pendant quelques années au pied de ces gisants de pierre pour qui elle a eu un véritable coup de foudre.