Du naïf brésilien à l'art contestataire, la collection d'une vie de Cérès Franco

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/08/2015 à 16H50
Fragment d'une oeuvre de la collection Ceres Franco

Fragment d'une oeuvre de la collection Ceres Franco

© Collection Ceres Franco / capture d'écran

La "Coopérative" de Montolieu, dans l'Aude, propose jusqu'au 31 octobre, une exposition unique. 500 œuvres contemporaines de 80 artistes du monde entier rassemblées par Céres Franco. En trente ans, cette galeriste d'origine brésilienne s’est constitué une collection unique de jeunes talents contemporains, dont certains sont devenus célèbres.

Montolieu, village du livre, ouvre une page d'art contemporain avec une partie de la collection de Cérès Franco dans l'ancienne cave viticole récemment acquise par le mécéne Henri Foch et rebaptisée tout simplement la "Coopérative" . Près de 500 toiles et sculptures d'artistes que la galériste d'origine brésilienne connaissait tous personnellement sont exposées jusqu'au 31 octobre.
 
Parmi les plus cotés, Michel Macréau, peintre inclassable disparu en 1995, précurseur de la nouvelle figuration, Chaïbia Talal, peintre autodidacte marocaine, Jacques Grinberg dont les gravures ont été exposée en 1997 dans une galerie du Michigan aux Etats-Unis ou le peintre Stani Nitkowski dont le nom a été soufflé à l'oreille de Cérès Franco par Jean Dubuffet.

Près d'un millier d'oeuvres sont encore à découvrir. Elles attendront leur tour pour être exposées l'été prochain à la "Coopérative". Pour le moment, elles patientent tranquillement à Lagrasse, le village médiéval des Corbières ou Cérès Franco à décidé de se fixer.


Reportage: Jean-Pierre Laval, Jean-Philippe Faure, Sarah Colpaert

https://videos.francetv.fr/video/NI_486953@Culture

  

Cérès Franco vit à Lagrasse. Sa collection rassemblée depuis les années cinquante est le témoignage précieux d'une vieille dame de 80 ans passionnée d'art.

Sa galerie "l'oeil de boeuf" à Paris, dans le quartier de Beaubourg, sera pendant 40 ans le lieu incontournable de la peinture naïve brésilienne, de l'art brut et des peintres majeurs de la "nouvelle figuration" à l'origine de mouvements contestataires.  
Pas une oeuvre n'a été achetée dans les salles des ventes, elles ont toutes été acquises après des "rencontres" avec les artistes dans sa galerie parisienne.  

Quand elle s'installe dans les Corbières, en 1994, elle ouvre deux maisons musées à Lagrasse pour, dit-elle, accrocher ses tableaux: "Ces tableaux réclamaient des murs comme les gens réclament un toit, pour vivre ! "

Clémence Hardoin a réalisé l'an dernier un portrait émouvant de sa grand-mère. 
Montolieu, petit village audois de 800 habitants sur les contreforts de la Montagne Noire, est surtout connu depuis 25 ans comme "village du livre"  avec ses 15 librairies de livres anciens et d'occasion et le musée des Artrs et Métiers du livre.

Exposition "En grand format" collection Cérès Franco. La Coopérative de Montolieu, dans l'Aude, jusqu'au 31 octobre.